TERRITOIRES PALESTINIENS

Explosion près du centre culturel français de Gaza

Des policiers palestiniens inspectent le centre culturel français après l'attaque du 7 octobre 2014.
Des policiers palestiniens inspectent le centre culturel français après l'attaque du 7 octobre 2014. Mahmud Hams, AFP

Une explosion à proximité de l'antenne consulaire et du centre culturel français de Gaza, vendredi, a causé des dégâts sans faire de victime, au terme d'une journée émaillée de violences au Proche-Orient.

Publicité

Des sources locales et des diplomates français ont indiqué à France 24 qu'une explosion avait eu lieu vendredi 12 décembre peu avant 22 heures locales aux abords de l'antenne consulaire et du centre culturel français de Gaza.

"Il y a un trou d'à peu près 50 cm de diamètre dans le mur d'enceinte" du site, touché par un explosif encore inconnu qui n'a pas fait de blessé, précise Gallagher Fenwick, correspondant de France 24 à Jérusalem.

Les installations françaises à Gaza avaient déjà été endommagées par une explosion et un incendie le 7 octobre dernier. L'enquête ouverte depuis n'a pas permis d'en identifier les responsables.

"C'est un symbole fort car il s'agit de la dernière représentation consulaire qui délivre des visas à l'intérieur de l'enclave palestinienne contrôlée par les islamistes du Hamas", explique Gallagher Fenwick. Dernier lieu culturel à autoriser une certaine mixité à Gaza, l'Institut français fait l'objet de critiques de la part des milieux conservateurs du territoire.

"La première attaque avait été revendiquée par l'organisation de l'État islamique (EI), mais le communiqué qui avait été émis à ce moment là avait été jugé assez fantaisiste et peu crédible par les services français", rapporte Gallagher Fenwick.

Le correspondant de France 24 ajoute que la question de la présence ou non de l'EI à Gaza se pose toujours.

L'explosion est intervenue au terme d'une journée émaillée de violences dans la région. Des heurts entre militants du Hamas célébrant le 27e anniversaire de leur mouvement et les forces de sécurité israéliennes ont fait plusieurs blessés lors de fusillades à balles réelles près de Ramallah et d'Hébron, en Cisjordanie.

Un assaillant palestinien a quant à lui aspergé d'acide quatre membres d'une famille israélienne dans leur voiture près de Bethléem, avant d'être neutralisé par un passant qui lui a tiré dans les jambes.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine