Reporters

Chine : "Africatown" à Canton

France 24

Avec 12 millions d’habitants, Canton, dans le sud de la Chine est la troisième ville la plus peuplée du pays, après Shanghai et Pékin. Depuis l'ouverture économique, il y a de plus en plus d’étrangers, à Canton comme dans le reste de la Chine. Et parmi eux de nombreux Africains. S’ils viennent y faire du commerce, ils peinent à s’intégrer à la société chinoise, encore empreinte de préjugés ancestraux à leur égard.

Publicité

Depuis une dizaine d’années, près de 200 000 Africains se sont installés à Canton, en Chine, pour y faire des affaires. Tous veulent faire fortune en exportant des produits chinois à bas coût vers l’Afrique. Et pour eux, les affaires marchent...

Toutefois, les Chinois ne les regardent pas franchement d’un bon œil. Pour preuve le nom qu'ils donnent au quartier africain : "Chocolate City" (la ville chocolat).

Car c’est une véritable "Africa Town" qui s’est créée en plein cœur de Canton : restaurants, boîtes de nuit, salons de coiffure... tout un quartier s’est mis aux couleurs de l’Afrique. Peut-être même un peu trop aux yeux des Chinois, qui ont du mal à réfrener un racisme latent envers la population noire.

Avec pour conséquence une cohabitation difficile entre les communautés. Bagarres à coup de barres de fer, émeutes, prison… les tensions se multiplient. Car même s’ils parlent couramment le mandarin et permettent aux Chinois de faire fructifier leur business, les Africains ne sont pas toujours les bienvenus à Canton.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine