HAÏTI

Crise politique haïtienne : un mort par balles lors de nouvelles manifestations

Les Haïtiens ont manifesté, samedi, dans plusieurs villes du pays pour réclamer la démission du président Martelly et de son Premier ministre.
Les Haïtiens ont manifesté, samedi, dans plusieurs villes du pays pour réclamer la démission du président Martelly et de son Premier ministre. Hector Retamal, AFP

Un homme d'une trentaine d'années a été tué par balles, samedi, alors que de nouvelles manifestations anti-gouvernementales se tenaient à Port-au-Prince, au cours desquelles plusieurs incidents ont éclaté entre forces de l'ordre et protestataires.

Publicité

Une personne a été tuée par balles, samedi 13 décembre à Port-au-Prince, à Haïti, lors de nouvelles manifestations anti-gouvernementales. Depuis plusieurs semaines, des formations de l'opposition ont manifesté pour réclamer le départ du président Michel Martelly et de son gouvernement.

"Nous avons découvert un cadavre. La victime est un jeune d'une trentaine d'années, nous ne l'avons pas identifié, mais il ne ferait pas partie de la manifestation", a déclaré le porte-parole de la police haïtienne, Garry Dérosiers.

Des incidents ont éclaté dans la manifestation à Port-au-Prince quand des centaines de jeunes ont tenté de forcer des barrages de la police pour entrer devant le palais présidentiel.

"J'ai besoin de nourrir mes enfants. Je suis une mère seule. Le gouvernement ne fait rien pour changer notre vie", a déclaré Yolaine, qui se trouvait parmi les manifestants.

Les Haïtiens ont également manifesté dans deux autres villes du pays pour réclamer la démission du président Martelly et du Premier ministre Laurent Lamothe. Ce dernier, très décrié par l'opposition, serait "prêt à démissionner", selon des propos tenus par le président haïtien vendredi. Le chef de l'État n’a toutefois pas indiqué quand il comptait le faire.

Les partis politiques de l'opposition ont prévu d'organiser de nouvelles manifestations à Port-au-Prince.

Avec AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine