HAÏTI

Crise politique en Haïti : le Premier ministre Laurent Lamothe démissionne

Le Premier ministre Laurent Lamothe (droite) a annoncé sa démission.
Le Premier ministre Laurent Lamothe (droite) a annoncé sa démission. Hector Retamal, AFP

Décrié par l’opposition qui manifeste depuis plusieurs jours, le Premier ministre de Haïti, Laurent Lamothe, a annoncé sa démission dimanche. Il a déclaré quitter ses fonctions "avec le sentiment du devoir accompli".

Publicité

Le Premier ministre de Haïti, Laurent Lamothe a annoncé sa démission, dimanche 14 décembre, alors que le pays est secoué par une grave crise politique.

"Je quitte mes fonctions de Premier ministre ce soir avec le sentiment du devoir accompli", a déclaré le chef du gouvernement lors d'une intervention télévisée, reprenant les propos qu'il avait publiés peu avant sur le compte Twitter du ministère de la Communication.

Vendredi, le président Michel Martelly avait déjà annoncé que Laurent Lamothe était "prêt à démissionner". Mais le chef du gouvernement n'est pas le seul que l'oppostion souhaite voir partir. Ces dernières semaines, des formations de l'opposition ont manifesté pour réclamer aussi le départ du chef de l'État.

it

À l’origine de la crise politique haïtienne : l’incapacité des dirigeants à organiser de nouvelles élections. Un scrutin devait être organisé fin octobre mais ne s’est finalement pas tenu, alors que le mandat du Parlement haïtien prend fin le 12 janvier.

Sans élection organisée d’ici là, le pays risque de se retrouver dans un vide politique, permettant au président Martelly de diriger par décrets. L’opposition l’accuse de faire échouer l’organisation d’une élection dans le but d’instaurer une dictature en Haïti.

Avec AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine