RD CONGO

Au moins 129 morts dans le naufrage d’un bateau sur le lac Tanganyika en RDC

Le lac Tanganyika se trouve à la frontière entre le RDC et la Tanzanie.
Le lac Tanganyika se trouve à la frontière entre le RDC et la Tanzanie. NASA, AFP

Le naufrage d’un bateau survenu jeudi soir sur le lac Tanganyika, en RD Congo, a fait au moins 129 morts. L’embarcation aurait chaviré en raison d’un trop grand nombre de passagers et de vents violents.

Publicité

Au moins 129 personnes sont mortes, jeudi soir, dans le naufrage d’un bateau surchargé sur le lac Tanganyika, en République démocratique du Congo, selon un bilan officiel établi dimanche 14 décembre.

La veille, le nombre de morts ne s’élevait qu’à 26 personnes, d'après  Laurent Sumba Kahozi, le ministre des Transports de la province du Katanga, au sud de la RDC. Et d'ajouter que 232 personnes ont pu être sauvées, précisant que les recherches "pour secourir des personnes vivantes ou repêcher d'autres morts" se poursuivaient.

Naufrages fréquents

Le drame s'est produit dans la province du Sud-Kivu. Selon le ministre des Transports, le bateau "M/V Mutambala", qui transportait des passagers et des marchandises, a chaviré en raison d'une surcharge et de vents violents.

Les drames similaires sont fréquents en RDC, tant sur les lacs que sur les fleuves ou rivières, et les accidents se soldent souvent par des bilans très lourds, en raison de la surcharge et de la vétusté des embarcations, de l'absence de gilets de sauvetage à bord. À ces causes s'ajoute le fait qu'une grande proportion de la population ne sait pas nager.

Fin mars, 210 personnes avaient été déclarées mortes ou disparues à la suite du naufrage d’un bateau sur le lac Albert, entre l'Ouganda et la République démocratique du Congo.

Avec AFP
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine