AUSTRALIE

Fin de la prise d'otages à Sydney, trois morts dont le forcené

Une employée retenue en otage s'apprête à éteindre les lumières du café Lindt.
Une employée retenue en otage s'apprête à éteindre les lumières du café Lindt. Capture d'écran France 24

La prise d'otages dans un café de Sydney a pris fin après l'assaut de la police australienne. Trois personnes sont mortes, dont l'homme armé qui était retranché avec 17 otages, et quatre autres ont été blessées, selon la police.

Publicité

• La police australienne a indiqué que la prise d'otages était terminée après avoir lancé, dans la nuit de lundi à mardi, l'assaut contre le café de Sydney. Selon la police, trois personnes ont été tuées lors de l'opération, dont le preneur d'otages, et quatre autres ont été blessées dans la fusillade.

• Selon les médias autraliens, le suspect est Man Haron Monis, un réfugié iranien qui a déjà été condamné pour agression sexuelle et qui a envoyé des lettres d'injures aux familles de soldats tués à l'étranger.

Retour en images sur la prise d'otages sanglante dans le centre de Sydney

• Dix-sept otages ont été retenus par un homme armé retranché dans le café Lindt, au cœur de Sydney, en Australie.

• Un drapeau islamique noir a été plaqué sur une des fenêtres du café par des otages. L’homme armé aurait demandé un drapeau de l’organisation de l’État islamique (EI), selon plusieurs médias australiens.

• La prise d’otages a commencé vers 9 h 45, heure locale.

• Cinq otages se sont échappés du café avant l'assaut. La police n’a pas confirmé s’il s’agissait d’une véritable fuite ou d’une libération ordonnée par l’homme armé.

Cliquez sur ce lien pour suivre notre live-blog sur vos tablettes et smartphones.

En direct : prise d'otages dans le centre de Sydney

Live Blog Prise d'otages à Sydney
 

 

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine