Accéder au contenu principal

Barack Obama annonce "un nouveau chapitre" avec Cuba

Le président américain Barack Obama lors de son discours sur les relations diplomatiques avec Cuba, le 17 décembre, à la Maison Blanche.
Le président américain Barack Obama lors de son discours sur les relations diplomatiques avec Cuba, le 17 décembre, à la Maison Blanche. Doug Mills, AFP

Lors de deux discours simultanés, le président américain Barack Obama et son homologue cubain Raul Castro ont confirmé le rétablissement des relations diplomatiques entre les États-Unis et Cuba. Revivez ce moment historique sur notre liveblog.

PUBLICITÉ
  • Après plus de 50 ans de silence diplomatique officiel, les États-Unis et Cuba ont vécu un moment historique. Le président Barack Obama et son homologue Raul Castro ont simultanément fait une déclaration sur les relations cubano-américaines, mercredi 17 décembre. Ils ont annoncé le rétablissement des relations entre leurs pays après des décennies de tensions héritées de la Guerre froide.
  • S'exprimant depuis la Maison Blanche, le président américain a reconnu que la stratégie "rigide" menée par Washington à l'égard de Cuba ces dernières décennies avait eu peu d'impact.
     
  • De son côté, le président cubain, qui s'exprimait au même moment, a annoncé qu'ils s'étaient "mis d'accord sur le rétablissement des relations diplomatiques". Raul Castro a également salué le soutien apporté par les autorités canadiennes et le Vatican dans ce rapprochement. Les deux chefs d'État s'étaient parlés au téléphone pendant plus de 45 minutes, mardi. Selon un responsable américain, le pape François a joué un rôle crucial dans le rapprochement entre les deux pays.
     
  • En conséquence, le secrétaire d'État américain John Kerry a été chargé d’entamer "immédiatement" des discussions en vue du rétablissement des relations diplomatiques avec La Havane. Les États-Unis vont par ailleurs ouvrir une ambassade dans la capitale cubaine "dans les mois à venir". En outre, plusieurs mesures américaines vont être prises pour alléger les restrictions sur le commerce et les voyages avec Cuba. La Maison Blanche a fait savoir qu’elle souhaitait que l’embargo commercial contre Cuba soit levé avant la fin du mandat de Barack Obama.
  • Les États-Unis et Cuba, séparés seulement par les 150 km du détroit de Floride, n'ont plus de relations diplomatiques officielles depuis 1961. Washington a toujours conditionné une détente avec Cuba à la libération d'Alan Gross, un Américain détenu depuis cinq ans à La Havane. Cet ancien contractuel de l'agence fédérale américaine pour le développement international (USAID), une branche du département d'État, est rentré mercredi aux États-Unis.

 

>> Revivez les événements en direct sur notre liveblog en cliquant ici.

Live Blog En direct : Vers une normalisation des relations entre les États-Unis et Cuba

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.