Focus

Vidéo : colère à Peshawar lors des funérailles des écoliers assassinés

Capture d'écran France 24

La ville pakistanaise de Peshawar vit au rythme des enterrements des enfants assassinés mardi 16 décembre, lors du raid d’un commando taliban contre une école. Les reporters de France 24 rapportent des images d’une ville en état de choc.

Publicité

"Je n’ai pas de mots pour décrire ma peine et ma douleur". C’est la phrase qui revient le plus souvent lors des funérailles des 141 personnes tuées – dont 132 écoliers – lors d’un raid taliban, mardi 16 décembre, contre une école de Peshawar fréquentée par des enfants de militaires.

"La ville entière est en deuil. Cette tragédie touche chaque rue, chaque quartier, chaque maison", affirme à France 24 le proche d’un jeune de 16 ans tué lors du carnage. D'après nos correspondants, des dizaines de funérailles ont lieu en même temps dans cette ville du nord-ouest du Pakistan.

Les reporters de France 24, Taha Siddiqui et Kamal Abdourahim, étaient également présents lorsque l’armée pakistanaise a ouvert les portes de l’école. Mares de sang, traces d’impact de balles dans les murs, cahiers d’écoliers en vrac sur le sol… Les images permettent d'imaginer la violence du commando taliban.

>> À lire sur France 24 : "Après l'attaque de Peshawar, 'le risque d'escalade est très important'"

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine