ÉTATS-UNIS - CUBA

Raul Castro se dit prêt à évoquer tous les sujets avec Barack Obama

Raul castro lors de son discours à l'Assemblée nationale le 20 décembre 2014.
Raul castro lors de son discours à l'Assemblée nationale le 20 décembre 2014. Adalberto Roque, AFP

Le président cubain Raul Castro s’est exprimé samedi, saluant la décision de son homologue américain Barack Obama de normaliser les relations entre les deux pays. Il se dit prêt au dialogue sur tous les sujets.

Publicité

"Le peuple cubain salue cette décision juste du président des États-Unis. Elle entérine la levée d'un obstacle aux relations entre nos pays", a déclaré Raul Castro samedi 20 décembre, lors d’un discours à l’Assemblée nationale. Le président cubain s'est dit prêt à n'écarter aucun sujet dans le cadre du dialogue avec Washington et a vu dans le rapprochement avec les États-Unis la levée d'un "obstacle" vieux d'un demi-siècle.

"Nous réitérons notre disposition au dialogue respectueux et réciproque autour de (nos) divergences", a-t-il ajouté, affirmant "accepter de dialoguer (...) de n'importe quel thème, de tout ce dont on voudra parler au sujet de Cuba, mais aussi des États-Unis".

"Nous demanderons du respect pour nôtre système politique"

Raul Castro a toutefois prévenu ses compatriotes que la levée de l'embargo imposé en 1962 par les Américains serait une "lutte longue et difficile". Il a également réclamé que les États-Unis respectent le régime communiste en vigueur dans l'île. "De même que nous n'avons jamais réclamé que les États-Unis changent leur système politique, nous demanderons du respect pour le nôtre", a-t-il ajouté.

Vendredi, le président américain a rappelé de son côté qu'il "partageait les préoccupations des opposants et des militants des droits de l'Homme sur le fait" que Cuba est toujours dirigé par "un régime répressif".

"Cuba va changer, c'est incontournable", mais "je ne prévois pas de changements du jour au lendemain", a ajouté Barack Obama au cours de sa traditionnelle conférence de presse de fin d'année à la Maison Blanche.

>> À lire sur France 24 : "Ce qui va changer entre les États-Unis et Cuba"

Premère rencontre en avril ?

Mercredi, les chefs d'État américain et cubain avaient fait l'annonce historique d'une volonté mutuelle de normaliser leurs relations diplomatiques après un demi-siècle de brouille. De premiers entretiens officiels sont prévus dès janvier.

Des représentants de l'administration américaine sont attendus le mois prochain à La Havane, avec l'objectif d'y rouvrir une ambassade, et Obama va négocier avec son Congrès, à majorité républicaine, la fin du blocus de Cuba imposé en février 1962.

Raul Castro a confirmé par ailleurs sa présence au Sommet des Amériques, en avril prochain au Panama. Cet événement pourrait donner lieu à la première rencontre entre Fidel Castro et Barack Obama depuis l'annonce historique de mercredi.

Avec AFP et Reuters

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine