FOOTBALL

Foot européen : City met la pression sur Chelsea, la Juve reprend le large

Manchester City ne relâche pas la pression sur Chelsea.
Manchester City ne relâche pas la pression sur Chelsea. Oli Scarff, AFP

Tandis que l’Olympique de Marseille décrochait le titre honorifique de champion d’Automne, dimanche soir, la plupart des grands d’Europe ont tenu leurs rangs sur leurs pelouses respectives. Peu de surprises mais déjà quelques enseignements.

Publicité

Premier League : City insiste, United se désiste

En ouverture de la 17e journée de Premier League, Manchester City n’a laissé aucune chance à Crystal Palace. À domicile, les partenaires du Français Samir Nasri se sont largement imposés (3-0) et reviennent provisoirement à hauteur de Chelsea, qui affronte Stoke City lundi soir.

Derrière, Manchester United a été accroché à Aston Villa (1-1) et laisse filer le duo de tête. Les Red Devils comptent sept points de retard sur leurs rivaux. À noter également qu’à Anfield, Arsenal a failli prendre trois points face à un Liverpool réduit à dix, mais les Reds sont revenus au score après sept minutes de temps additionnel, grâce à Skrtel (2-2).

Liga : les rivaux du Real assurent

Face à une très faible équipe de Cordoue, le Barça n'a pas forcé pour s'imposer à domicile, 5-0. Les Catalans, qui ont marqué trois buts dans les dix dernières minutes, reviennent à un point du Real Madrid, leader malgré un match de retard.

Si le Real n’a pas joué – il était à Marrakech, où il a décroché le mondial des clubs – les autres rivaux du Barça ont tous assuré l'essentiel. L'Atletico Madrid, en déplacement à Bilbao, n'a pas fait dans la dentelle (1-4) tandis que Valence a difficilement dominé Eibar sur son terrain (0-1).

Serie A : la Juve reprend le large

Mise sous pression par la victoire de la Juventus Turin jeudi soir, à Cagliari (1-3), l'AS Roma a laissé filer deux précieux points face à l'AC Milan (0-0). Les hommes de Rudi Garcia comptent désormais trois points de retard sur l’indéboulonnable Vieille Dame.

Le fossé entre les deux rivaux d'Italie et leurs poursuivants n'en finit plus de se creuser puisque, derrière, la Sampdoria Gênes a été accrochée par l'Udinese (2-2) et le Genoa a perdu à Torino. Même la Lazio, qui pouvait réaliser une belle opération dimanche face à l'Inter, a été tenue en échec (2-2). Du coup, Naples s’invite sur le podium à la faveur de son succès sur Parme (2-0).

Ligue 1 : l’OM champion d’automne, le PSG doublé par Lyon

L’Olympique de Marseille, battu la semaine passée à Monaco, a su réagir face à Lille, dimanche (2-1), pour décrocher le titre honorifique de champion d’automne 2014. Les Phocéens, qui concluent une première partie de saison réussie avec 41 points, devancent l’Olympique lyonnais, large vainqueur de Bordeaux dimanche soir (5-0).

Le PSG, accroché à domicile par Montpellier (0-0), glisse donc à la troisième place. Une première pour le club francilien, qui avait systématiquement terminé l’année en tête de la Ligue 1 depuis 2010. À noter également les succès de Monaco à Metz (0-1) et de Saint-Étienne sur Évian-TG -3-0).

Bundesliga : le Bayern déroule, Dortmund coule

Les journées se suivent et se ressemblent en Bundesliga. Vendredi, le Bayern Munich a décroché sa 12e victoire en 15 matches, confortant un peu plus sa place de leader du championnat allemand. Les Bavarois, qui ont dominé le FSV Mayence 05 (1-2), comptent dix points d’avance sur Wolfsburg, vainqueur de Cologne (2-1).

En bas de tableau, le choc des anciennes gloires en grand danger constituait l’affiche la plus alléchante de cette 17e journée. Un duel au terme duquel le Werder Brême, vainqueur du Borussia Dortmund (2-1), a pu quitter la dernière place du classement. Mais les deux clubs, avec 14 points, sont toujours dans la zone de relégation.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine