Accéder au contenu principal
Dans la presse

"Juppé n'est pas le Père Noël"

France 24

Presse française, lundi 22 décembre 2014. Au menu de cette revue de presse, les débâcles électorales annoncées pour la gauche, le dilemme des Verts, la cote d’Alain Juppé, la grève des médecins et des idées cadeaux.

PUBLICITÉ

 

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
On commence cette revue de presse française avec une année 2015 qui s’annonce difficile pour la gauche.
 
Les sondages lui prédisent, déjà, la défaite aux départementales de mars, et l’Opinion annonce, également, une «bérézina» pour les régionales de décembre, qui se manifesterait, d’après l’expert électoral Xavier Chinaud, par ces résultats: alors que la majorité dirige actuellement 21 régions, elle risque de n’en garder qu’1 à 3, sur les 13 régions redessinées par la réforme territoriale. 6 à 9 reviendraient à la droite et 1 voire 2 pourraient être emportées par le FN. De quoi assombrir la conférence de Hollande sur le climat prévue au même moment.
 
De quoi amener, aussi, les Verts, à essayer de se démarquer de leurs alliés socialistes. Comment rester amis sans être emportés dans la défaite? C’est le dilemme, relevé par le Figaro, qui rapporte qu’Europe Écologie-Les Verts aborde l’année 2015 «sous la menace d’un divorce entre ceux qui s’accrochent à l’union avec le PS et ceux qui rêvent d’une union de la gauche contre le PS». «Seule certitude: la confrontation avec Manuel Valls ne suffira pas à définir un projet commun».
 
Manuel Valls et Nicolas Sarkozy, qui arrivent loin derrière Alain Juppé dans le tiercé gagnant des présidentiables. D’après un autre sondage, l’ancien Premier ministre ferait un «bon président» pour 47 % des Français -  une arrivée en tête qu’il doit… aux électeurs de gauche. «Alain Juppé, meilleur président par crainte du pire?», s’interroge Libération, qui met en garde les électeurs de gauche qui le regardent avec les yeux de Chimène: «l’homme n’a rien d’un centriste et professe des opinions solidement conservatrices» - attention à ne pas mettre la droite au pouvoir, «sous prétexte que la gauche n’est pas assez à gauche».
 
A la Une également, la grève des médecins, qui débute aujourd’hui. Prévue pour durer jusqu’au 31 décembre, cette grève concerne notamment les médecins urgentistes, qui «ruent dans les brancards», d’après l’Humanité, parce qu’ils ne supportent plus la charge de travail sous laquelle ils disent crouler.
 
Ils seront suivis dès demain par les médecins libéraux, rappelle le Figaro, qui explique que ces derniers protestent contre la loi Touraine, qui va généraliser le tiers payant, ce mécanisme qui dispense de payer à l'avance les frais médicaux; une simplification pour les patients, une «étatisation» de leur profession, pour les médecins.
 
Bref, ce n’est «pas le moment de tomber malade!», prévient le Parisien, conseils pratiques à la clé.
 
A la rubrique conseils pratiques, encore, ces idées de cadeaux pour enfants garantis… sans sexisme. Trouvé sur Slate.
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.
 

 

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.