ÉTATS-UNIS

Sony autorise la sortie de "The Interview" dans un nombre limité de salles

Christopher Polk, Getty Images North America, AFP

Sony Pictures a annoncé mardi que le film "The Interview" serait diffusé dans "un nombre limité" de salles aux États-Unis après en avoir suspendu la diffusion à la suite à une cyberattaque.

Publicité

Michael Lynton, le patron de la société américaine Sony Pictures, a confirmé mardi 23 décembre que le film "The Interview" ("L’interview qui tue !" en français) allait sortir aux États-Unis dans "un nombre limité de salles".

Cette comédie sur l'assassinat par deux journalistes du leader nord-coréen Kim Jong-un sera diffusée, comme prévu, le jour de Noël mais ne bénéficiera pas d’une sortie nationale. Michael Lynton a expliqué dans un communiqué que des efforts étaient actuellement entrepris pour rendre le film visible dans plus de cinémas et sur différentes plates-formes de diffusion.

Danger de censure

Le président américain Barack Obama a applaudi cette décision après avoir estimé vendredi que le studio avait "commis une erreur" en cédant face aux tentatives d’intimidation. Le président américain avait souligné le danger de voir d’autres cas de censure imposés à des sociétés américaines.

>> À lire aussi sur France 24 : "Piratage de Sony : Obama baisse d'un ton mais reste ferme envers Pyongyang"

"La décision prise par Sony et par les cinémas participants va permettre au public de se faire son opinion sur ce film et nous saluons cette issue", a déclaré Eric Schultz, porte-parole de la présidence dans un communiqué.

La comédie, qui relate les aventures de deux journalistes recrutés par la CIA pour assassiner le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un, avait suscité la colère des autorités de Pyongyang qui y avaient vu "un acte de guerre". Le 24 novembre, Sony Pictures a été victime d’une sérieuse attaque informatique dont les États-Unis avaient imputé la responsabilité à la Corée du Nord.

L’annonce de Sony intervient alors que la Corée du Nord a été victime de perturbations d'Internet au cours du week-end et d'une coupure totale pendant neuf heures avant un rétablissement des liaisons mardi.

Avec AFP et Reuters

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine