FRANCE

Easyjet à nouveau en grève les 31 décembre et 1er janvier

Les syndicats du personnel de la compagnie low cost reprochent à la direction ne pas écouter leurs revendications.
Les syndicats du personnel de la compagnie low cost reprochent à la direction ne pas écouter leurs revendications. Jeff Pachoud, AFP

Après leur appel à cesser le travail les 25 et 26 décembre, les syndicats d’hôtesses et de stewards d'Easyjet appellent à la grève le 31 décembre et le 1er janvier. Ils reprochent à la direction de ne pas tenir compte de leurs revendications.

Publicité

Les hôtesses et les stewards membres des syndicats SNPNC-FO et Unac de la compagnie aérienne low cost Easyjet ont à nouveau appelé à faire grève mercredi 31 décembre 2014 et jeudi 1er janvier 2015. Les deux syndicats avaient déjà appelé à cesser le travail les 25 et 26 décembre.

Une quarantaine de vols effectuant essentiellement des liaisons en France devaient être annulés ou modifiés par la compagnie vendredi 26 décembre. Pour le SNPNC-FO, syndicat majoritaire, "la responsabilité de ce nouvel appel à la grève incombe à la direction, cette dernière n'ayant pas pris contact avec nous".

Solution appropriée

Les syndicats réclament une meilleure gestion des plannings, une plus grande participation aux bénéfices et la mise en place d'un contrat de prévoyance. Ils contestent, par ailleurs, la baisse de 25 % de l'actionnariat d'entreprise. Selon eux, la société dispose d’un bénéfice opérationnel en hausse de près de 22 %.

Les équipages Easyjet compteraient "parmi les mieux rémunérés de la profession en France", selon la direction de la compagnie. Dans un communiqué publié cette semaine, la compagnie déclarait rester "ouverte à la discussion" et s’engager "à trouver une solution appropriée avec les syndicats".

Avec Reuters
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine