Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE DÉBAT

Crise migratoire : l'Occident et la tentation du mur

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Raqqa : paroles d'habitants, un an après la reprise de la ville

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Mauvaises herbes", la banlieue vue par Kheiron

En savoir plus

FOCUS

Le marché des enfants, un fléau national en Chine

En savoir plus

FACE À FACE

Gilets jaunes : le mouvement s'essouffle-t-il ?

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Guerre économique : l'OMC a-t-elle encore une marge de manœuvre ?

En savoir plus

L’invité du jour

Gérard Mourou : "Le Nobel de physique a changé ma vie"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Budget italien : les investisseurs dans l'attente de la décision de Bruxelles

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Thanksgiving, Donald Trump, et ses petites dindes"

En savoir plus

Asie - pacifique

Un avion d’AirAsia disparaît entre l'Indonésie et Singapour

© Pascal Pavani, AFP | Un avion A320 d'Air Asia a disparu entre l'Indonésie et Singapour avec 162 personnes à bord dimanche 28 décembre.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 28/12/2014

Un A320 de la compagnie malaisienne AirAsia a disparu dimanche matin entre l'Indonésie et Singapour, avec 162 personnes à bord. Les autorités indonésiennes ont annoncé que les recherches étaient suspendues pour la nuit.

Un avion d’AirAsia a disparu des radars dimanche entre l’Indonésie et Singapour avec 162 personnes à son bord. "Jakarta a perdu le contact avec le vol AirAsia entre Surabaya et Singapour à 7 h 55" heure locale, a indiqué à l'AFP un porte-parole du ministère indonésien des Transports.

Des médias asiatiques indiquent que l'avion aurait chuté dans l'océan, au large de l'île Belitung, une information non confirmée par les autorités malaisiennes. Notre correspondante Sarra Grira revient sur les dernières informations disponibles.

Que sait on sur l'avion d'Air Asia ?

L'A320-200 transportait sept membres d'équipage et 155 passagers dont 16 enfants et un nourrisson, a précisé le directeur général de l'aviation civile indonésienne, Djoko Murjatmodjo.

L'information a également été confirmé par AirAsia sur son compte Facebook qui précise la nationalité des passagers : 156 Indonésiens, trois Sud-Coréens, un Malaisien, un Singapourien et un Français. Le porte-parole du ministère indonésien des Transports a confirmé que le Français, Rémi-Emmanuel Plesel, était le copilote de l'avion.

Le vol QZ8501 a quitté l'aéroport international Juanda de Surabaya, sur l'île indonésienne de Java, à 5 h 20 et devait atterrir à l'aéroport Changi de Singapour à 8 h 30 (0 h 30 GMT). Peu avant la disparition de l'appareil, le pilote a demandé l'autorisation au contrôle aérien à Jakarta de dévier de son plan de vol en prenant de l'altitude en raison de mauvaises conditions météorologiques.

Les autorités ont précisé avoir perdu le contact avec l'avion entre le port de Tanjung Pandan et Pontianak, une ville du Kalimantan occidental, sur l'île de Bornéo.

"L'avion était en bonne condition, mais la météo n'était pas très bonne", a déclaré le directeur général de l'aviation civile indonésienne.
 

Opérations de recherche

Selon un communiqué de la direction de l'aviation civile de Singapour, le contact a été perdu dans l'espace aérien indonésien, à "200 milles nautiques (environ 350 km) au sud-est de la frontière entre les régions d'information de vol de Jakarta et de Singapour".

AirAsia a indiqué qu'une opération de recherches avait été lancée pour tenter de localiser l'avion. L'armée de l'air indonésienne a indiqué avoir dépêché deux avions pour effectuer des recherches dans une région dans l'est de Java, au sud-est de Pangkalan Bun, dans la province de Kalimantan. Singapour a proposé l'aide de l'armée de l'air et de la marine nationale pour participer aux recherches de l'avion.

Les opérations ont été engagées depuis le centre de recherche et de secours de l'île de Bangka, en mer de Java, selon les autorités locales. "Pour le moment nous n'avons malheureusement pas d'autre information sur la situation des passagers et des membres d'équipage à bord", a indiqué la compagnie.

Dimanche soir, les recherches ont été suspendues pour la nuit et reprendront lundi matin, a indiqué le ministère indonésien des Transports. "Nous avons interrompu les recherches car il commençait à faire nuit. La météo aussi n'était pas très bonne. Nous allons reprendre demain", a déclaré à l'AFP un porte-parole du ministère.

2014, année noire pour l’aviation

2014 restera une année noire pour l'aviation malaisienne, la compagnie nationale Malaysia Airlines ayant déjà perdu deux avions cette année.

Le 8 mars, le vol MH370 disparaissait peu après son décollage de Kuala Lumpur à destination de Pékin, avec 239 personnes à bord. Sa disparition reste inexpliquée à ce jour. L'appareil se serait abîmé dans le sud de l'océan Indien, à court de carburant.

>> À lire sur France 24 : "Le vol MH370 abattu par les Américains par peur d'une attaque kamikaze ?"

Le 17 juillet, un autre Boeing de Malaysia Airlines, assurant la liaison Amsterdam-Kuala Lumpur, explosait en vol, vraisemblablement abattu par un missile pendant son survol de l'est de l'Ukraine. Il transportait 298 personnes, dont 193 ressortissants néerlandais.

L'Indonésie, archipel qui dépend beaucoup du transport aérien pour les liaisons entre ses 17 000 îles, affiche quant à elle l'un des pires bilans en Asie en matière de sécurité aérienne.

Avec AFP

Première publication : 28/12/2014

  • MALAYSIA AIRLINES

    Vol MH370 : près de cinq mois après sa disparition, le mystère reste entier

    En savoir plus

  • VIDÉO FRANCE 24

    Air Algérie : des proches de victimes se recueillent sur les lieux du crash

    En savoir plus

  • UKRAINE

    MH17 : les enquêteurs de l'OSCE accèdent au site du crash

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)