Le débat

Présidentielle en Grèce : un échec et des nouvelles incertitudes

Capture d'écran France 24

En Grèce, le troisième tour de la présidentielle n'a rien donné. Les députés n'ont pas approuvé la nomination de Stavros Dimas. Le Premier ministre dispose de 10 jours pour dissoudre le Parlement et convoquer des législatives anticipées. Pourquoi un tel blocage ? Quelles conséquences pour le pays et pour l'Union européenne, qui suit cette période d'incertitude de très prés?

Publicité

Une émission préparée par Laura Burloux, Anthony Saint-Léger et Cécile Khindria.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine