ÉGYPTE

Les journalistes d’Al-Jazira seront à nouveau jugés en Égypte

Les journalistes d'Al-Jazira emprisonnés en Égypte, en juin 2014.
Les journalistes d'Al-Jazira emprisonnés en Égypte, en juin 2014. Khaled Desouki, AFP

Lors d'une audience en appel, la plus haute instance de la justice égyptienne a annulé, jeudi, les condamnations des trois journalistes d'Al-Jazira, emprisonnés en juin pour leur soutien aux Frères musulmans. Un nouveau procès aura donc lieu.

Publicité

La Cour de cassation égyptienne a annulé, jeudi 1er janvier, le jugement prononcé en juin dernier à l’encontre de trois journalistes d'Al-Jazira emprisonnés pour leur soutien aux Frères musulmans.

"La cour de Cassation a accepté l'appel et ordonné un nouveau procès," a indiqué Amr al-Deeb, l'avocat de la défense du journaliste australien Peter Greste, emprisonné avec ses confrères, l'Égypto-Canadien Mohamed Fadel Fahmy et l'Égyptien Baher Mohamed. Ces trois hommes purgent actuellement des peines de sept à dix ans de prison ferme pour assistance à une organisation terroriste, en l'occurrence les Frères musulmans, désormais hors-la-loi.

Un nouveau procès est donc ordonné, mais en attendant ces journalistes resteront en prison. "Ils ne seront pas libérés avant de comparaître devant un nouveau tribunal, qui décidera de les relâcher ou non", a précisé l’un de leurs avocats, Mostafa Nagy.

Notre correspondante Sonia Dridi était présente lors de l'audience d'appel

Avec AFP et Reuters

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine