FOOTBALL

Quel championnat envoie le plus de joueurs à la CAN-2015 ?

Yaya Touré, un des meilleurs joueurs africains en Europe, manquera pendant près d'un mois à son club Manchester City.
Yaya Touré, un des meilleurs joueurs africains en Europe, manquera pendant près d'un mois à son club Manchester City. Oli Scarff, AFP

Tous les deux ans, la CAN réunit les meilleurs footballeurs africains de la planète entre janvier et février. Nombreux sont les clubs à devoir faire sans eux, en plein championnat. Cette année, quel est le plus touché par les départs ?

Publicité

La Ligue 1 : Championnat de loin le plus concerné

La Ligue 1 est souvent le championnat le plus concerné par la CAN, et cette édition 2015 ne déroge pas à la règle : environ une cinquantaine de joueurs évoluant en France ont été sélectionnés par leur équipe pour la CAN-2015. Il n’y a aucune équipe en France qui n’ait pas au moins un joueur convoqué.

Le club le plus touché numériquement en Europe est le FC Metz, 17ème à la mi-saison, avec six départs entre le 17 janvier et le 8 février. Ce sont loin d’être des joueurs de second plan pour le club, avec notamment son attaquant vedette, le Malien Modibo Maïga, ou encore deux joueurs qui ont participé à 14 matchs de Ligue 1, le Guinéen Bouna Sarr ou l’Ivoirien Cheick Doukouré.

Bordeaux et Lyon sont les deux équipes du haut du classement les plus concernées. Les Girondins perdent notamment des joueurs de premier plan comme le Sénégalais Lamine Sané ou encore le Tunisien Khazri. Ces absences viennent d’ailleurs s’ajouter à celle de Cheick Diabaté, blessé pour quatre mois et forfait pour la CAN avec le Mali.

Lyon ne perd pas forcément de joueurs de premier plan, mais se retrouve très amoindri en attaque, notamment avec les départs de Njié (Cameroun) et Yattara (Guinée). Le seul attaquant dont disposera Lyon pendant toute la durée de la CAN sera… Alexandre Lacazette, le meilleur buteur de la Ligue 1 avec 18 buts. Une blessure priverait Lyon de vrai attaquant pendant près d’un mois.

Attention également à Lorient qui perd son meilleur buteur Jordan Ayew, à Bastia privé de quatre joueurs importants, ou encore à l’Olympique de Marseille qui sera privé de ses deux cadres N’Koulou et Ayew, voire peut être de Mario Lemina qui a pour l’instant confirmé qu’il ne souhaitait pas rejoindre la sélection gabonaise alors qu’il a été convoqué.

 

 

Premier League : Newcastle, club le plus concerné

Pas plus d’une quinzaine de joueurs du championnat anglais sont concernés par la CAN.

Le club le plus touché est indéniablement Newcastle avec les départs de deux de ses cadres, le milieu ivoirien Cheick Tioté et l’attaquant sénégalais Papiss Demba Cissé, auquel s’ajoute l’Algérien Mehdi Abeid, moins connu, qui n’a joué que six matches avec les Magpies cette année.

Sept clubs anglais ne perdront qu’un seul élément, souvent pas des moindres : Tottenham devra faire trois semaines sans Nabil Bentaleb, Liverpool sans son défenseur Kolo Touré, et Manchester City sans son métronome au milieu de terrain Yaya Touré.

À noter que Didier Drogba ne vient finalement pas grossir cette liste, lui qui a décidé de se concentrer sur son club, Chelsea.

 

Liga : Deux pépites camerounaises du Barça à la CAN

L’Espagne n’est traditionnellement pas un championnat où s’épanouissent les joueurs du continent africain, à l’exception des joueurs maghrébins. D’ailleurs, deux d’entre eux, Sofiane Feghouli (Valence) et Medhi Lacen (Getafe), manqueront à l’appel pendant un mois.

Pour le reste, c’est une petite dizaine de joueurs qui seront absents. Seul Almeria avec le Burkinabè Jonathan Zongo et le Congolais Thievy Bifouma sera véritablement privé de joueurs titulaires. L’autre club à perdre deux joueurs est le FC Barcelone, mais il s’agit davantage de jeunes talents camerounais encore inconnus du grand public : le gardien Fabrice Ondoua et l’ailier Franck Bagnack, tous deux âgés de 19 ans.

Enfin, à peine neuf clubs seront privés d’un seul joueur durant la CAN. L’absent majeur sera vraisemblablement le Camerounais Stéphane Mbia, taulier de son équipe du FC Séville au milieu de terrain.

 

Calcio : La CAN ne touche pas vraiment l’Italie...

Dix joueurs priveront leurs clubs de leurs talents pendant la CAN en Italie. L’AS Roma du Français Rudy Garcia ne pourra pas compter sur son maître à jouer Gervinho, ni non plus sur le Malien Seydou Keita.

Trois autres clubs devront vraisemblablement se passer de deux joueurs : Sampdoria, avec les absences du Ghanéen Alfred Duncan qui n’a cependant joué que sept matches depuis le début de la saison, mais surtout de l’Algérien Djamel Mesbah, arrière gauche indiscutable du club de Gênes. Est aussi concerné l’Udinese, avec l’absence du Ghanéen Badu et du Malien Molla Wagué. Le dernier club sera Parme où l’Algérien Belfodil et le Ghanéen Acquah manqueront à l’appel.

À noter que les footballeurs algériens sont ceux qui sont les plus nombreux à jouer en Italie et à partir pour cette CAN (Belfodil de Parme, Ghoulam de Naples, Taïder de Sassuolo et Mesbah de Gênes).

 

 

… et encore moins la Bundesliga allemande !

Seulement sept joueurs évoluant en Allemagne et jouant pour un pays africain ont été appelés par leur sélection. Il s’agit généralement de joueurs majeurs de leurs équipes comme Pierre-Emerick Aubameyang (Gabon), Eric Choupo Moting (Cameroun) ou encore Salomon Kalou (Hertha Berlin).

Le Hertha Berlin sera justement l’équipe à "pâtir" le plus de l’absence de joueurs : outre l’Ivoirien nommé ci-dessus, le Tunisien Anis Ben-Hatira manquera également à l’appel.

Seulement six clubs de la Bundesliga sont concernés par la CAN.
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine