Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L’invité du jour

Simon Baker : "Le Brexit peut menacer la circulation des œuvres d’art en Europe"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Rafael Correa : "Il y a un coup d'État en Équateur"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Le TGV marocain "Al-Boraq", vitrine du savoir-faire français

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Le string n'est pas une preuve de consentement"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Brexit: "un gouvernement divisé, un parti divisé, une nation divisée"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

La fin des sanctions contre l'Érythrée

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Mais qu'est ce que ça veut dire "mettre le bololo" ?

En savoir plus

LE DÉBAT

Brexit : divorce à l'amiable avec Bruxelles ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"8, avenue Lénine" : le parcours du combattant d'une femme rom en France

En savoir plus

SPORT

CAN-2015 : la Guinée équatoriale, pays hôte, perd son sélectionneur

© VALENTINA LIZARD / AFP | Andoni Goikoetxea, lors d'un match amical contre l'Espagne en novembre 2013.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 07/01/2015

L'Espagnol Andoni Goikoetxea a quitté le 31 décembre son poste de sélectionneur de la Guinée équatoriale, seulement deux semaines avant le début de la Coupe d’Afrique des nations organisée dans le pays.

La 30e édition de la Coupe d’Afrique des nations ne représente pas qu’un défi en terme d’organisation pour la Guinée équatoriale. Sur le plan sportif, le pays semble en effet rencontrer également d’importantes difficultés. Et pour cause : la Guinée ne devait initialement pas participer à cette épreuve sportive. Ce n'est que le 14 novembre dernier que le pays s'est vu confier l'organisation de cette compétition après le forfait du Maroc. La sélection locale, le Nzalang Nacional, fait finalement partie des 16 pays participant au tournoi, du 17 janvier au 8 février.

Le pays hôte, qui est le seul à ne pas avoir fait connaître sa liste de sélectionnés, doit désormais rapidement recruter un nouveau sélectionneur,. Celui qui était en poste, l’Espagnol Andoni Goikoetxea, a quitté ses fonctions le 31 décembre. La Fédération équato-guinéenne (FEGUIFUT) a annoncé son départ le 2 janvier, suite à la non reconduction de son contrat.

Andoni Goikoetxea donne, lui, une autre version dans une interview accordée au quotidien sportif espagnol "As". Il explique que l’élection d’un nouveau président fin décembre, Andrés Jorge Mbomio, à la tête de cette fédération l’a conduit à plier bagages. "Avec ce changement, je me retrouvais en mauvaise posture", explique Andoni Goikoetxea. Il assure avoir alors choisi de quitter ce poste qu’il occupait depuis pratiquement deux ans.

Quoi qu’il en soit, le Nzalang Nacional se retrouve sans sélectionneur à deux semaines du début de la CAN. Plusieurs noms circulent déjà, comme ceux de l’Argentin Esteban Becker ou du Nigerian Stephen Keshi. Mais la FEGUIFUT n’a pas encore annoncé qui sera le nouveau responsable de la sélection nationale.

 

Première publication : 03/01/2015

  • FOOTBALL

    Mise au ban, la Guinée équatoriale s’érige en sauveur de la CAN-2015

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    CAN-2015 : la Guinée équatoriale, "le choix qu’il fallait faire"

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Quel championnat envoie le plus de joueurs à la CAN-2015 ?

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)