PROCHE-ORIENT

Cisjordanie : des colons israéliens caillassent des diplomates américains

Une colonie israelienne en construction en Cisjordanie (archives).
Une colonie israelienne en construction en Cisjordanie (archives). Ahmad Gharabli, AFP

Des colons juifs ont lancé des pierres sur deux véhicules d'une délégation diplomatique américaine vendredi en Cisjordanie occupée, a rapporté la police israélienne, sans faire aucun blessé. L’État hébreu a ouvert une enquête.

Publicité

Le département d'État américain s’est dit "profondément préoccupé" par l’attaque contre un convoi diplomatique du consulat général des États-Unis à Jérusalem, caillassé, vendredi, par des colons israéliens. Les faits se sont produits près d'une colonie sauvage de Cisjordanie occupée.

Les diplomates américains avaient été invités par des Palestiniens accusant les colons d'avoir arraché 5 000 jeunes pieds d'oliviers, plantés récemment sur un terrain de nouveau cultivé, après des années de bataille juridique, indique le journal "Haaretz" sur son site internet.

"Selon les premiers éléments de l'enquête, des colons ont lancé des pierres vers des véhicules du consulat américain près de l'implantation illégale d'Adei Ad, à proximité du village palestinien de Turmus Ayya", au nord-est de Ramallah, a précisé la porte-parole de la police israélienne. "Ces jets de pierre n'ont pas fait de dégâts et le convoi a repris sa route. Une enquête a été ouverte", a-t-elle ajouté.

Un porte-parole du ministère américain des Affaires étrangères a mentionné auprès de l'AFP que les colons étaient "armés" et qu'"aucun Américain n'avait sorti d'armes durant l'incident", qui n'a fait aucun blessé.

De son côté, Washington a indiqué qu’il "collaborait avec les autorités israéliennes dans leur enquête" afin d'"arrêter les responsables".

Les colonies érigées en Cisjordanie occupée et à Jérusalem-Est annexée sont considérées comme illégales par la communauté internationale, et dénoncées comme étant un obstacle majeur aux efforts pour résoudre le conflit israélo-palestinien.

Avec AFP
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine