TURQUIE

Une femme kamikaze tue un policier dans l'attaque d'un commissariat d'Istanbul

Le quartier historique de Sultanahmet, situé en plein cœur d'Istanbul, abrite certains des monuments les plus célèbres de la ville.
Le quartier historique de Sultanahmet, situé en plein cœur d'Istanbul, abrite certains des monuments les plus célèbres de la ville. Bulent Kilic, AFP

Une femme kamikaze a tué un policier mardi lors de l'attaque-suicide d'un poste de police d'Istanbul, tandis qu'un autre agent a été blessé. Une tentative d'attentat contre les forces de l'ordre avait déjà eu lieu le 1er janvier.

Publicité

Une femme kamikaze a attaqué, mardi 6 janvier, un commissariat de police du quartier de Sultanahmet à Istanbul, tuant un policier et en blessant un deuxième, a déclaré Vasip Sahin, le gouverneur de la ville.

Selon ce dernier, la femme parlait anglais lorsqu'elle est entrée dans le commissariat mais on ignore son identité et sa nationalité.

L'attaque, qui s'est produite vers 17h00 (15h00 GMT), n'a pas été revendiquée dans l'immédiat mais elle survient moins d'une semaine après un attentat manqué à la grenade, le 1er janvier, contre des policiers près des bureaux du Premier ministre Ahmet Davutoglu à Istanbul. Cet attentat avait été revendiqué par le groupe d'extrême gauche DHKP-C (Parti-Front de libération du peuple révolutionnaire).

Le DHKP-C a déjà attaqué plusieurs commissariats de police en Turquie et revendiqué une attaque suicide contre l'ambassade des États-Unis l'an dernier.

Le quartier historique de Sultanahmet, situé en plein cœur d'Istanbul, abrite certains des monuments les plus célèbres de la ville, dont la Mosquée bleue et la basilique Sainte-Sophie.

Avec AFP et Reuters

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine