Dans la presse

Grèce : "L'interminable austérité"

France 24

Au menu de la presse internationale, mardi 6 janvier, la baisse historique de l’euro, le débat sur une éventuelle sortie de la Grèce de la zone euro, les victoires de Boko Haram, et un projet africain autour de la Lune.

Publicité

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre iPhone ou sur tout autre mobile. Et également sur votre PC en devenant fan sur Facebook

Cette revue de presse internationale commence avec la baisse de l’euro, qui atteint un plus bas depuis 2006 face au dollar.

La chute de la monnaie unique fait la une du "Wall Street Journal", qui évoque une zone euro "de nouveau sur la corde raide" et les pressions de Paris et Berlin pour pousser la Grèce, tenue pour responsable de la situation, à "tenir ses engagements". Cette "rhétorique sévère" montrerait la préoccupation de la France et de l’Allemagne de voir se produire un changement politique dans le pays le plus fragile de la zone euro. Un basculement qui pourrait déstabiliser l’Europe tout entière.

"La monnaie unique reste embourbée dans la crise de la dette", estime "The Guardian", qui met en garde contre la volonté d’exiger d’un pays qu’il paye "l’impayable". "2015 sera peut-être l’année où ce qui est insupportable cessera d’être supporté", prédit le journal, très pessimiste sur les chances de réussite de "l’interminable austérité" au sein de la zone euro. Seule issue possible, désormais, selon le quotidien: une réduction "substantielle" de la dette des pays d’Europe du sud.

D’après la presse allemande, Angela Merkel envisagerait plutôt de laisser la Grèce sortir de l’euro. C’est ce qu’affirme "Der Spiegel". Le magazine explique que la chancelière allemande et la coalition au pouvoir jugent que c’est inévitable en cas de victoire de la gauche radicale grecque aux élections du 25 janvier. "Der Spiegel" évoque une façon de faire pression sur les électeurs grecs pour les dissuader de voter Syriza. Une éventuelle sortie grecque de l’euro dont l’hebdomadaire souligne le coût élevé pour l’Europe, qui détient 80 % de la dette grecque. Mais pas seulement. Il rappelle ainsi le coût politique pour Merkel, qui pourrait se voir reprocher par sa droite voire l’extrême-droite le coût de son soutien à la Grèce - un soutien en pure perte en cas de sortie de l’euro.

À la une, également, la prise par Boko Haram de la base militaire et de la ville de Baga, dans le nord-est du Nigeria - une nouvelle défaite pour le gouvernement. D’après "The Guardian", qui a recueilli les témoignages des habitants de cette ville sur les rives du lac Tchad, l’attaque des islamistes est survenue samedi, alors que Baga avait déjà été la cible d’un raid qui avait fait 185 morts.

"Hashtag : Boko Haram est en train de gagner" la partie, écrit "The Wall Street Journal", en référence à la campagne de mobilisation sur les réseaux sociaux en faveur des 200 lycéennes enlevées l’année dernière, et qui n’ont jamais été retrouvées. "Qu’on le veuille ou non, estime le quotidien, qui dénonce la corruption et l’incompétence du gouvernement nigérian, les États-Unis vont devoir poursuivre les efforts diplomatiques et militaires pour empêcher Boko Haram d’établir de facto un califat en Afrique de l’Ouest".

On reste en Afrique pour terminer cette revue de presse, avec, cette fois, une belle initiative, racontée par "The Guardian". Le quotidien rapporte qu’un groupe de passionnés africains d'espace a lancé une campagne sur Internet pour recueillir des fonds au profit de la "première mission" africaine sur la Lune. Une initiative lancée par une ONG sud-africaine, baptisée Africa2Moon.

Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine