CINÉMA

Anita Ekberg, la diva de "La Dolce vita", est décédée

Anita Ekberg à l'affiche de "Guerre et Paix" de King Vidor, en 1956, est décédée dimanche 11 janvier 2015 à l'âge de 83 ans.
Anita Ekberg à l'affiche de "Guerre et Paix" de King Vidor, en 1956, est décédée dimanche 11 janvier 2015 à l'âge de 83 ans. AFP Photo

L'actrice suédoise Anita Ekberg, icône de Federico Fellini dans "La Dolce vita", est décédée dimanche à Rome. Elle était âgée de 83 ans.

Publicité

La légendaire actrice suédoise Anita Ekberg, immortalisée par Federico Fellini dans "La Dolce vita", est décédée dimanche 11 janvier dans les environs de Rome à l'âge de 83 ans, rapportent les médias italiens.

Selon le site du quotidien "La Repubblica", Anita Ekberg est décédée dans une clinique à Rocca di Papa, dans la province de Rome en Italie, où elle était hospitalisée depuis Noël.

Née le 29 septembre 1931 à Malmö, en Suède, fille d’un docker et sixième de huit enfants, Kerstin Anita Marianne Ekberg est élue Miss Suède 1950, avant de briguer aux États-Unis la couronne de Miss Univers. Celle-ci lui échappe, mais John Wayne lui offre un premier rôle au cinéma.

Après cinq années à Hollywood, elle reçoit le Golden Globe 1955 du Meilleur espoir féminin pour son rôle dans "L'Allée sanglante" ("Blood Alley") de William A. Wellman. Durant cette période, elle joue notamment dans "Guerre et Paix" de King Vidor, en 1956.

Mais c’est en 1960 que la plantureuse Anita Ekberg devient une vedette internationale. La jeune actrice crève l'écran dans "La Dolce Vita" avec une scène mythique, son bain en longue robe noire bustier dans la fontaine romaine de Trevi qui fait chavirer Marcello Mastroianni. Surnommée jusqu'alors "l'iceberg", un sculpteur l'ayant statufiée en "Vénus de glace", elle y gagnera le qualificatif de "bombe suédoise".

Avec AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine