ALLEMAGNE

Incendie dans un journal allemand ayant publié des dessins de "Charlie Hebdo"

Les locaux du journal allemand "Hamburger Morgenpost " ont été la cible d'un engin incendiaire dans le nuit du samedi 10 janvier 2015.
Les locaux du journal allemand "Hamburger Morgenpost " ont été la cible d'un engin incendiaire dans le nuit du samedi 10 janvier 2015. DPA, Bodo Marks, AFP

L'immeuble du quotidien allemand "Hamburger Morgenpost" a été visé par un incendie volontaire dans la nuit de samedi à dimanche à Hambourg. Deux suspects ont été arrêtés, selon la police. Le quotidien avait publié des caricatures de "Charlie Hebdo".

Publicité

Le "Hamburger Morgenpost", un quotidien allemand de Hambourg qui avait publié des caricatures de Mahomet provenant de "Charlie Hebdo" a été dimanche 11 janvier au matin la cible d'une attaque avec un engin incendiaire, a annoncé la police allemande. Personne ne se trouvait à l'intérieur des locaux au moment de l'attaque, l’incendie n’a pas fait de blessés.

"Des pierres puis un engin incendiaire ont été lancés à travers une fenêtre" vers 1 h 20 GMT (2 h 20 locales), déclenchant un début d'incendie, a déclaré un porte-parole de la police. "Deux pièces ont été endommagées mais le feu a été éteint rapidement", a-t-il précisé.

Deux suspects ont été arrêtés et une enquête a été ouverte, selon la même source policière qui n'a pas souhaité donner davantage de détails.

>> À lire sur France 24 : les caricaturistes prennent le crayon en solidarité avec "Charlie Hebdo"

Le quotidien régional allemand, comme de nombreux autres journaux allemands, avait publié à sa une trois caricatures provenant de "Charlie Hebdo" après l'attaque du magazine français mercredi par deux jihadistes, qui a fait douze morts dont cinq des principaux dessinateurs du journal. "Autant de liberté doit être possible", avait titré le "Hamburger Morgenpost".

Selon le site internet du quotidien, le lien entre ces faits et la publication des caricatures de "Charlie Hebdo" reste toutefois à démontrer. Le porte-parole de la police a également estimé qu'il était "trop tôt" pour affirmer avec certitude que l'attaque contre le journal était liée à la publication de ces caricatures, mais il a confirmé que c'était "une question clef" que l'enquête allait essayer de déterminer.

>> À lire sur France 24 : ces médias anglo-saxons gênés par les caricatures de “Charlie Hebdo”

Citant une source non identifiée de l'agence américaine de renseignements NSA, le journal allemand "Bild am Sonntag" estime pour sa part dimanche que le massacre perpétré à "Charlie Hebdo" pourrait annoncer une vague d'attaques en Europe par des terroristes jihadistes.

AFP et Reuters

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine