ATTENTATS À PARIS

Aqmi se félicite des attentats de Paris et menace la France

Capture d'écran d'une vidéo de propagande de 2013
Capture d'écran d'une vidéo de propagande de 2013 Site monitoring service, AFP

Al-Qaïda au Maghreb islamique a célébré lundi les attaques terroristes de la semaine dernière en France, menaçant Paris de nouvelles attaques si le pays poursuivait sa lutte contre les jihadistes en Afrique et au Moyen-Orient.

Publicité

Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) a menacé Paris de nouvelles attaques et salué la mémoire des trois jihadistes français responsables de la série d’attaques terroristes à Paris la semaine dernière. C’est dans un message diffusé lundi 12 janvier sur les sites islamistes que l’organisation extrémiste s’est félicitée de la mort de 14 civils désarmés et de trois policiers en service sous les balles de kalachnikov des frères Kouachi et d’Amedy Coulibaly.

"La France paie aujourd'hui le prix de son agression contre les musulmans et sa politique hostile à l'islam", estime Aqmi avant de saluer "les trois cavaliers de l'islam héros de la bataille de Paris", en référence aux auteurs des attentats ayant secoué la capitale française.

"Tant que ses soldats occupent des pays comme le Mali et la Centrafrique et bombardent nos peuples en Syrie et en Irak, et tant que sa presse stupide continue à porter atteinte à notre prophète, la France s'exposera au pire", poursuit l’organisation jihadiste.

La diplomatie américaine en alerte

Cet avertissement survient tandis que les États-Unis ont mis en garde leurs ressortissants, vendredi, contre les risques d'attentats partout dans le monde qui seraient perpétrés par des organisations extrémistes telles que Al-Qaïda ou l'organisation de l'Etat islamique (EI).

"Le département d'État demeure préoccupé par la menace continue d'attentats terroristes, de manifestations et d'autres actes de violence contre des ressortissants et des intérêts des États-Unis à l'étranger", selon une note de la diplomatie américaine, qui couvre toutes les régions de la planète.

Le département d'État actualise régulièrement ce document d'avertissement mondial destiné à ses ressortissants résidant à l'étranger. La version publiée vendredi soir ne mentionne pas explicitement les attaques perpétrées en France mais souligne que les organisations jihadistes continuent de planifier des attentats contre les intérêts américains en Europe.

"Des informations crédibles indiquent que des groupes terroristes cherchent aussi à continuer (de commettre) des attentats contre des intérêts des États-Unis au Moyen-Orient et en Afrique du Nord", écrit encore le département d'État, citant l'EI, en Syrie et en Irak, le Hezbollah, Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) et Al-Qaïda dans la Péninsule arabique (Aqpa), actif au Yémen.

Avec AFP
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine