TERRORISME

Un Français proche de Chérif Kouachi détenu en Bulgarie

Le Français Fritz-Joly Joachin est soupçonné d'avoir eu plusieurs contact avec Chérif Kouachi.
Le Français Fritz-Joly Joachin est soupçonné d'avoir eu plusieurs contact avec Chérif Kouachi. Bulphoto Agency, AFP

Le Français Fritz-Joly Joachin, détenu en Bulgarie depuis le 1er janvier, est visé par un mandat d'arrêt émis par la France qui le soupçonne d'avoir été en contact avec l'un des frères Kouachi, auteurs de l'attentat contre "Charlie Hebdo".

Publicité

La France veut mettre la main sur Fritz-Joly Joachin. Paris a émis, lundi 12 janvier, un mandat d'arrêt européen contre ce français d'origine haïtienne soupçonné d'avoir été en contact avec Chérif Kouachi, l'un des deux frères auteurs de l'attentat contre "Charlie Hebdo".

La Bulgarie a fait savoir, mardi 13 janvier, que ce jeune homme de 29 ans était détenu depuis le 1er janvier 2015. Fritz-Joly Joachin avait été arrêté alors qu'il tentait de franchir la frontière bulgaro-turque. Il était en compagnie de son fils de trois ans, qu'il est soupçonné d'avoir tenté d'enlever pour l'emmener en Syrie afin de l'éduquer dans les principes de l'islam radical. 

"Je ne suis ni un radical, ni un terroriste"

L'épouse de Fritz-Joly Joachin, qui l'avait accusé d'enlèvement, a précisé qu'il s'était converti à l'islam il y a quinze ans et se serait radicalisé ces deux dernières années.

Cette version est contestée par le Français. "Je suis musulman, mais je ne suis ni un radical, ni un terroriste", a-t-il affirmé lors d'une audience judiciaire, a rapporté le quotidien bulgare "Presa".

Fritz-Joly Joachin a, par ailleurs, accepté d'être extradé vers la France. La Bulgarie doit faire part de sa décision vendredi 16 janvier.

Avec AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine