Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INFO ÉCO

Entre désistements et critiques, le "Davos du désert" s'ouvre à Riyad

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Cameroun : Paul Biya réélu pour un 7e mandat présidentiel

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

#pasdevague et #jesuisunabruti, journée chargée sur les réseaux sociaux français

En savoir plus

LE DÉBAT

Comores : les risques d'une crise politique

En savoir plus

FOCUS

Irak : des personnalités féminines anticonformistes en danger

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Le "Davos du désert" compromis par l'affaire Khashoggi

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Maroš Šefčovič : "Nous avons besoin d'intensifier le dialogue entre pays de l'Est et de l'Ouest"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Musique, mode, peinture : Mounia, égérie volcanique de la création

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Brexit : la bataille de la pêche a commencé

En savoir plus

FRANCE

"Charlie Hebdo" : rupture de stock et files d'attente dans les kiosques français

© @Aballbona

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 14/01/2015

Mercredi matin, dès l'ouverture, les kiosques français ont été dévalisés de leurs "Charlie Hebdo". Les internautes ont immortalisé en images ces moments insolites de files d'attente, parfois impressionnantes, aux premières lueurs du jour.

On savait qu'acheter "Charlie Hebdo", mercredi 14 janvier, relèverait de la gageure. Ce qu'on savait moins, c'est qu'obtenir le précieux sésame serait en fait presque impossible ! Des dizaines de clichés circulant sur internet montrent en effet, qu'aux premières lueurs du jour, de longues files d'attentes se sont formées devant les "tabac-presse" et autres kiosques parisiens et provinciaux.

Qu'importe le froid matinal, les lecteurs se sont levés tôt et ont patiemment attendu pour tenir entre leurs mains le fameux numéro 1178 de l'hebdomadaire. Résultat : à 7h du matin, de nombreux stocks étaient déjà épuisés.

Place de la République, à Paris, la file d'attente est impressionnante. Pour pallier la demande, "Charlie Hebdo" va finalement être tiré à 5 millions d'exemplaires, a annoncé son distributeur.

 

Les députés français attendent aussi de pouvoir acheter le précieux hebdo satirique

En province, même combat. Les Grenoblois se sont levés de bonne heure pour se procurer leur "Charlie". Pour rappel, ce matin, il faisait 2 degrés dans les rues de la ville.

 

 

À l'étranger aussi, la question taraude. Où les lecteurs américains pourront-ils acheter un exemplaire du journal satirique ?

Première publication : 14/01/2015

COMMENTAIRE(S)