Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Comores : le président Azali Assoumani prévoit une présidentielle anticipée au printemps prochain

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Stan Lee, le père des super-héros, est mort

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Macky Sall veut une mobilisation contre le terrorisme au Sahel comme en Syrie

En savoir plus

LE DÉBAT

Conférence sur la Libye à Palerme : chaos, division ... vers un échec ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

JP Bimeni : premier album épicé d'une voix burundaise de l'exil

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Antonio Guterres et Audrey Azoulay sondent les futurs défis à la paix

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Italie : budget provocateur ou déficit démocratique ?

En savoir plus

L’invité du jour

Pédophilie : "Une catastrophe pour les victimes, une catastrophe pour l’Église"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Juncker : "Ce n'est pas le président des États-Unis qui fixe nos agendas"

En savoir plus

FRANCE

La Tour Eiffel cernée par un califat islamiste, selon Fox News

© capture d'écran FoxNews | Le journaliste de Fox News, Nolan Peterson, devant une carte montrant les "zones de non-droit" de Paris : le quartier de la Goutte d’Or, de la porte Saint-Denis et Ménilmontant.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 15/01/2015

Dans le sillage des attentats de Paris, la chaîne conservatrice américaine Fox News multiplie les affirmations confondantes sur la France, décrite comme un pays à l’islamisation rampante, où des zones de non-droit seraient soumises à la charia.

"Ça peut paraître choquant pour beaucoup d’Américains, mais à dix minutes en taxi de la Tour Eiffel, à Paris, on peut se retrouver dans des rues comparables à Bagdad." Avec assurance, le journaliste de Fox News, Nolan Peterson, un ancien soldat des forces spéciales américaines qui s'est rendu en Irak et en Afghanistan, dresse, lundi 12 janvier, un constat ahurissant de la situation en France sur l’influente chaîne conservatrice. "Il y a en France des centaines de zones interdites où la police a peur d’aller. Des 'no-go zones' qui sont très souvent des quartiers musulmans", explique cet expert des "zones de conflits", parlant d’"un pays dans le pays".

"Des musulmans pauvres et aliénés sont parvenus à obtenir du gouvernement français qu’il leur cède l’autorité sur ces zones, entraînant la peur que le jihad s’y propage", est-il détaillé dans un article publié sur le site de la chaîne. Pour preuve, Fox News brandit la liste des Zones urbaines sensibles de France – au nombre de 751 - trouvées sur un portail du gouvernement.

Séquence de FoxNews avec Steven Emerson

"La plupart de ces zones sont gouvernées selon les règles de la charia, et l’État y est incapable d’assurer les services publics de base, comme la police, les secours ou les pompiers", assure-t-il, affirmant que, dans certains quartiers, des jeunes se baladent avec des T-Shirts à l’effigie d'Oussama Ben Laden.

La chaîne vise plus précisément les quartiers parisiens de la Goutte d’Or, de la porte Saint-Denis ou encore de Ménilmontant, les délimitant en rouge sur une carte diffusée à l’antenne.

Birmingham en plein cœur de l'Irak

Ces affirmations font suite à une séquence du même style, également diffusée sur Fox News, le week-end dernier, dans laquelle un expert en terrorisme, Steve Emerson, indiquait avec aplomb que Birmingham, la deuxième ville d’Angleterre, était "entièrement musulmane" et interdite aux non-musulmans. Il avait par ailleurs assuré que d’autres pays, comme la France, la Belgique ou l’Allemagne, étaient en train de perdre le contrôle de parties entières de leur territoire.

Piqué au vif, le Premier ministre britannique David Cameron a qualifié Steve Emerson de "parfait idiot". Ce dernier a depuis présenté ses excuses pour cette "erreur inexcusable" à tous les habitants de Birmingham, affirmant avoir eu de mauvaises sources. Il a par ailleurs affirmé avoir fait un don à l’hôpital pour enfants de la ville, en guise de réparation.

En 2005, déjà, lors des émeutes en banlieue parisienne, Fox News n’avait pas fait dans la dentelle. À grand renfort d’images choc, elle avait illustré cette actualité par les mots "Muslim Riots" (émeutes musulmanes) devant un drapeau bleu blanc rouge flottant au vent.

Ces fausses affirmations n’ont pas manqué d’affoler la Toile. Sur Twitter, le hashtag #FoxNewsFacts tourne en dérision les propos de la chaîne, indiquant par exemple que le boulevard de Strasbourg, à Paris, est interdit aux Blancs ou rebaptisant la reine d’Angleterre El Hadja Elisabeth II. Une carte a par ailleurs été publiée, situant Birmingham en plein cœur de l’Irak.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le journaliste Nolan Peterson présente des excuses à la France

Dans une lettre publiée sur son blog le 14 janvier, l’expert en zones de conflits Nolan Peterson, qui a comparé certains quartiers de Paris à Bagdad, a affirmé avoir été "éviscéré " par les médias français et avoir reçu des menaces de mort. Présentant des excuses au peuple français, il y justifie ses propos.

"Mes comparaisons avec l’Irak et l’Afghanistan faisaient référence à ce que j’ai pu observer lorsque j’étais en France durant les émeutes de banlieue en 2005 […] Vous n’êtes peut-être pas d’accord avec moi, mais je maintiens ce que j’ai dit […] Mes constations et mes opinions ne sont pas aussi absurdes que ce que certains ont laissé entendre ", indique-t-il, affirmant avoir vu "des incendies et d’autres choses troublantes ".

L’expert controversé, qui considère Paris comme la "meilleure ville du monde ", espère par ailleurs avoir l’opportunité de “visiter à nouveau ces zones afin de constater les changements survenus en dix ans ".

Première publication : 14/01/2015

  • FRANCE

    Ces médias anglo-saxons gênés par les caricatures de “Charlie Hebdo”

    En savoir plus

  • FRANCE

    Terrorisme : le gouvernement rejette l’idée de mesures d’exception

    En savoir plus

  • FRANCE

    L'attentat contre "Charlie Hebdo" revendiqué par Al-Qaïda au Yémen

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)