Accéder au contenu principal

Vidéo : Rencontre avec la famille du blogueur saoudien fouetté en public

Mobilisation en faveur du blogueur Raif Badawi au Québec.
Mobilisation en faveur du blogueur Raif Badawi au Québec. Clement Sabourin / AFP

La famille du blogueur saoudien Raif Badawi, condamné à dix ans de prison et à 1 000 coups de fouet en Arabie saoudite pour "insulte à l’islam", a réclamé mardi sa libération lors d’une manifestation organisée au Canada. Reportage.

Publicité

"Je suis Charlie, je suis Raif". Une famille saoudienne réfugiée depuis plus d’un an au Canada s'est réappropriée le slogan qui s'est répandu dans le monde après les attentats de Paris afin de mobiliser l’opinion sur le sort Raif Badawi. Ce blogueur saoudien, animateur du site internet Libéral Saudi Network et lauréat 2014 du prix Reporters sans frontières (RSF), a été condamné à 1000 coups de fouets, 10 ans de prison et plus de 300 000 dollars pour "insulte à l'islam".

Les correspondants de France 24 au Canada ont rencontré la famille du jeune homme, qui a déjà reçu ses 50 premiers coups de fouet vendredi à Jeddah (Djedda). Son épouse Ensaf Haidar, espère toujours que son mari sera bientôt libéré. Reportage de Marie-Laure Josselin et Frédéric Guiro, au Québec, où une grande manifestation de solidarité a été organisée mardi, à l’occasion de l’anniversaire du blogeur saoudien.

 

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.