Accéder au contenu principal
Focus

Cinq ans après la révolution, les violences policières perdurent en Tunisie

France 24

Cinq ans après la révolution, la Tunisie porte encore le lourd héritage du précédent État policier. Aujourd’hui encore, des associations dénoncent une utilisation encore bien trop fréquente des violences physiques injustifiées par les forces de l’ordre.

Publicité

Une révolution, une nouvelle Constitution et un prix Nobel de la paix n’ont pas suffi : la confiance entre la population et les forces de sécurité semble toujours fragile. Héritage de l’État policier du président déchu Zine el-Abidine Ben Ali, la torture et la violence policière sont un combat quotidien pour les défensuers des droits de l’Homme. En cinq ans, l’Organisation contre la torture en Tunisie a ainsi enregistré plus de 500 plaintes, dont une cinquantaine sur les quatre derniers mois…

Émission préparée par Patrick Lovett et Elom Toble
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.