Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE GROS MOT DE L'ÉCO

Cotisations sociales : la machine à redistribuer

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée : Cellou Dalein Diallo chef de l'opposition est l'invité du Journal de l'Afrique

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Royaume-Uni - Brexit : Quelles issues pour Theresa May et le Royaume-Uni ?

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Yarol Poupaud

En savoir plus

#ActuElles

Des employées enceintes harcelées au Japon

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Projet d'accord sur le Brexit : Theresa May, une première ministre bien isolée

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

L'avenir incertain de la démocratie libérale

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

Dans le nord, sur la route de l’Art déco

En savoir plus

TECH 24

Audrey Tang, la hackeuse taïwanaise devenue ministre

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Grands titres, éditos, photos et dessins du jour... Nos chroniqueurs passent en revue les Unes de la presse française et étrangère, ainsi que les débats qui l’alimentent. Du lundi au vendredi à 7h15 et 9h15.

Dernière modification : 14/01/2015

"Je suis en kiosque" : la presse française salue la parution de "Charlie Hebdo"

© France 24

Revue de presse française du mercredi 14 janvier 2015. Au menu : la sortie du premier numéro de Charlie Hebdo après les attentats, la mobilisation des médias, l’hommage rendu, hier, aux policiers tués. Et une déclaration de guerre.

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook

 
Au menu de la presse française, ce matin, Mahomet de retour à la Une du premier numéro de Charlie Hebdo depuis les attentats.
 
"Tout est pardonné", titre Charlie, qui montre le prophète versant une larme, et tenant cette pancarte: "Je suis Charlie". L’hebdo persiste et signe, avec un dessin de Luz, pour un numéro tiré à 3 millions d’exemplaires et traduit en 16 langues. Au menu, des dessins réalisés par les survivants, et par les dessinateurs assassinés.
Charlie Hebdo qui pose cette question : "est-ce qu’il y aura encore des «oui, mais»?". "Depuis une semaine, Charlie, journal athée, accomplit plus de miracles que tous les saints et prophètes réunis (mais) une question nous taraude: est-ce qu’on va enfin faire disparaître du vocabulaire le sale mot de «laïcard intégriste»? Est-ce qu’on va enfin arrêter d’inventer de savantes circonvolutions sémantiques pour qualifier pareillement les assassins et leurs victimes?".
 
Charlie Hebdo paraît grâce au soutien de nombreux journaux français, mobilisés en faveur de leur confrère. Autre journal satirique paraissant le mercredi, Le Canard Enchaîné rend en particulier hommage à Cabu, qui dessinait à Charlie et dans ses colonnes. "Allez les gars, ne vous laissez pas abattre!". Le journal fait état de menaces directes à son encontre : "C’est votre tour", annonce un mail envoyé à sa rédaction la semaine dernière.
 
"Je suis en kiosque", annonce Libération, qui accueille Charlie Hebdo depuis la tuerie. Le journal relate aussi le témoignage de Philippe Lançon, journaliste à Libé et à Charlie Hebdo, blessé lors de l’attentat. "S’il y a une chose que cet attentat m’a rappelée, sinon apprise, c’est bien pourquoi je pratique ce métier dans ces deux journaux - par esprit de liberté et par goût de la manifester, à travers l’information ou la caricature, en bonne compagnie, de toutes les façons possibles, même ratées, sans qu’il soit nécessaire de les juger".
 
"Même pas mort!", titre L’Humanité, qui a choisi de reprendre à sa Une le "numéro des survivants" de Charlie Hebo. "Les assassins ont échoué à tuer Charlie", une rédaction toujours debout, "en larmes", "mais toujours insolent(e), généreu(se) et courageu(se)".
 
Hommage également ce matin aux trois policiers tués lors des attentats, du côté du Parisien. A la Une, deux policiers en larmes - c’était hier, lors de la cérémonie d’hommage à la préfecture de police de Paris.
 
Dans la cour, en larmes lui aussi, Manuel Valls dont le discours, un peu plus tard à l’Assemblée, a été ovationné par les députés. Au cœur de ce discours, le terrorisme et cet avertissement : "la France est en guerre contre l’islamisme radical". Ses propos et sa fermeté sont salués par Le Figaro.
 
D’aprèsun sondage publié dans Le Parisien, 8 Français sur 10 jugent que François Hollande s’est montré "à la hauteur des événements". Et 53 % d’entre eux estiment que Manuel Valls est "un bon Premier ministre".
 
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

16/11/2018 Revue de presse

"Qui va nous débarasser de cette terrible Première ministre ?"

Dans la presse ce vendredi matin : une bonne dose de Brexit, des immeubles vétustes à Marseille et une affaire de fichage ethnique qui met à mal la défense du PSG.

En savoir plus

15/11/2018 Revue de presse

"Le string n'est pas une preuve de consentement"

Dans la presse, jeudi 15 novembre, une enquête sur la disparition du jésuite italien Paolo Dall-Oglio il y a 5 ans à Raqqa, en Syrie. L’indignation des Irlandaises face aux...

En savoir plus

15/11/2018 Revue de presse

Brexit : "Un gouvernement divisé, un parti divisé, une nation divisée"

A la une de la presse, jeudi 15 novembre, l’accord du gouvernement britannique au texte proposé par l’UE et Theresa May sur le Brexit. La démission du ministre de la Défense...

En savoir plus

14/11/2018 Revue de presse

"Une offensive américaine contre les entreprises françaises"

Dans la presse, mercredi 14 novembre, la motion de censure déposée par l'opposition tchèque contre le Premier ministre Andrej Babis, la motion de défiance des députés sri-lankais...

En savoir plus

14/11/2018 Revue de presse

"Gilets jaunes" : "Marine Le Pen se frotte les mains"

À la une de la presse, ce mercredi 14 novembre, l'accord technique conclu par les négociateurs européens et britanniques sur le Brexit, la fin de non-recevoir sur le budget...

En savoir plus