DRAME PORTE DE VINCENNES

Les internautes se mobilisent pour Lassana Bathily, héros malien de l’HyperCacher

Lassana Bathily, le jeune héros malien de l’HyperCacher.
Lassana Bathily, le jeune héros malien de l’HyperCacher. Capture d'écran, BFMTV

Des milliers d'internautes se mobilisent afin que le jeune malien Lassana Bathily, qui a caché des clients de la supérette HyperCacher le 9 janvier lors de la prise d'otage, soit naturalisé français et décoré de la légion d’honneur.

Publicité

Le comportement héroïque de Lassana Bathily, l’employé malien et musulman pratiquant de l'HyperCacher de la porte de Vincennes, qui a caché, au péril de sa vie, plusieurs personnes dans la chambre froide de la supérette prise pour cible par Amedy Coulibaly, le 9 janvier, n’a de cesse d’être salué. Et pas seulement par le président François Hollande, qui a téléphoné au jeune homme âgé de 24 ans pour le féliciter, ou par le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou, qui l’a publiquement remercié d’avoir sauvé des vies.

Mais aussi par plusieurs milliers d’internautes qui se mobilisent sur les réseaux sociaux pour que son comportement soit récompensé. Ils réclament notamment que lui soit accordée la nationalité française et qu’il soit décoré de la Légion d’honneur. Un hashtag #UneMedaillePourLassana circule depuis plusieurs jours sur Twitter.

Le tweet de Raquel Garrido, avocate et porte-parole du Parti de Gauche

Une pétition en ligne

De son côté le Conseil représentatif des associations noires de France (CRAN) a lancé, le 11 janvier, une pétition sur le site change.org, intitulée “Accordez la nationalité française et la Légion d’honneur à Lassana Bathily”. Ce jeudi, la pétition compte plus de 268 000 signatures. Pour Thiaba Bruni, porte-parole du CRAN, le jeune malien "a éclairé une semaine qui, autrement, eût été totalement enténébrée".

Selon le quotidien "l’Humanité", Lassana Bathily, en France depuis 2006 et régularisé en 2011, avait fait une demande de naturalisation avant les événements tragiques de la semaine dernière. “Je ne sais pas si ça va marcher, a confié l’ancien sans-papier au quotidien. Franchement, je ne compte pas sur ce qu’il s’est passé pour que ça change quelque chose. Mais si je l’obtiens, ça sera un plaisir”.

Reste à savoir si les autorités françaises vont accélérer la demande de naturalisation suite au comportement exemplaire du jeune homme, relayé par les médias français dès la fin de la prise d’otages du 9 janvier, au cours de laquelle quatre personnes ont été tuées par l'assaillant.

Avec AFP

 

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine