Dans la presse

"Ils pourront couper les fleurs, ils n'empêcheront pas le printemps"

France24

Au menu de cette revue de presse française, lundi 12 janvier, la mobilisation historique de la marche républicaine, dimanche, en France.

Publicité

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre iPhone ou sur tout autre mobile. Et également sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
Toute la presse française revient bien évidemment lundi matin, sur la mobilisation historique de dimanche. Près de 4 millions de Français ont manifesté, à travers tout le pays, pour dire "non" au terrorisme.
 
"Non au terrorisme", "oui" à la liberté - pour dire "nous sommes un peuple", titre "Libération", qui salue "l’élan magnifique" de dimanche et se demande comment le faire "fructifier".
 
'Un peuple se lève', titre 'l’Humanité', en citant le grand poète chilien Pablo Neruda : "Ils pourront couper toutes les fleurs mais ils n’empêcheront pas le printemps".
 
Les Français, écrit "la Croix", ont déclaré vouloir vivre "debout", et "libres".
 
"Vivre debout", disait Charb. Il est mort, et c’est tout un pays qui s’est levé : "La France debout", titre "le Figaro", qui évoque un pays "rassemblé dans le deuil", qui a oublié, pour une journée, ces "différences qui demain reprendront leurs droits".
 
"Le Parisien" prévient : "une fois passé le temps de l’émotion, notre pays va attendre, de tous ceux qui détiennent des responsabilités, des réponses vraies et justes".
 
"Les Échos" se demandent ce que vont faire les dirigeants politiques de "ce mouvement sans précédent d’union nationale".
 
"Une foule de questions" est déjà en train d’émerger, rappelle "l’Opinion" : "Quelles réformes mettre en place, quelle prévention, quel durcissement des conditions de circulation ?". "Que faire pour remettre nos valeurs au centre, quelle éducation, quelle façon de vivre, quel arbitrage entre droits de l’Homme et répression ?".
 
Beaucoup de questions, déjà, et déjà beaucoup de critiques. Certaines concernent "la présence controversée, hier, de régimes autoritaires" au premier rang des dirigeants étrangers présents à Paris. "Le Figaro" cite notamment le ministre turc des Affaires étrangères, dont le gouvernement n’est pas "connu pour être un fervent défenseur des valeurs démocratiques".
 
La présence de personnalités politiques françaises, tous bords confondus, suscite, quant à elle, la crainte d’une "récupération politique", rappelle "Libération".
 
Et puis il y a tous ceux qui ne sont pas venus. "Le Figaro" rappelle que des millions de Français n’ont pas été Charlie, - comme Philippe Bilger qui dit s’être interrogé sur ce défilé qui a mêlé "tant de pensées contradictoires, pour ne pas dire incompatibles, tant d’hypocrisies à tant d’illusions".
 
Temps du sursaut ou de l’illusion ? C’est toute la question. Dans "le Parisien" : "De très nombreux enfants et adolescents ont pris part au cortège", mais "d’autres élèves ont clairement exprimé en cours, ces derniers jours, leur incompréhension face à la liberté d’expression, voire leur admiration pour les terroristes, et leur rejet du recueillement national".
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française(du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale(du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine