Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

JP Bimeni : premier album épicé d'une voix burundaise de l'exil

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Antonio Guterres et Audrey Azoulay sondent les futurs défis à la paix

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Italie : budget provocateur ou déficit démocratique ?

En savoir plus

L’invité du jour

Pédophilie : "Une catastrophe pour les victimes, une catastrophe pour l’Église"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Juncker : "Ce n'est pas le président des États-Unis qui fixe nos agendas"

En savoir plus

LIGNE DIRECTE

Ces Tunisiens qui se mobilisent pour sauver leur patrimoine

En savoir plus

ICI L'EUROPE

"Porochenko n'est pas un tsar, contrairement à Poutine"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

L'appel d'Emmanuel Macron à sécuriser le cyberespace

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Cyberattaques: "la nouvelle guerre froide"

En savoir plus

Afrique

Niger : manifestation contre "Charlie Hebdo" à Zinder, plusieurs morts

© Twitter : @IssoufouOUMAROU | Photo de manifestants ce vendredi à Zinder, au Niger.

Vidéo par Jean-Karim FALL

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 16/01/2015

Lors d'une manifestation contre "Charlie Hebdo", vendredi, à Zinder, au Niger, au moins trois civils et un policier ont été tués. Le centre culturel français a également été incendié, ainsi que des églises et des commerces tenus par des chrétiens.

Vendredi 16 janvier, une manifestation contre l'hebdomadaire satirique "Charlie Hebdo" a dégénéré à Zinder, la deuxième ville du Niger, située dans le sud, où au moins trois civils et un gendarme ont été tués, selon le ministre nigérien de l'Intérieur. Quarante-cinq personnes ont été blessées, 22 agents des forces de l'ordre et 23 manifestants, a détaillé Massaoudou Hassoumi sur les ondes de la radio nationale.

"Tout a commencé ce matin juste après la prière. Plusieurs centaines de personnes ont déferlé sur la ville en sortant des mosquées, en hurlant des slogans hostiles à 'Charlie Hebdo'", raconte Jean-Karim Fall, journaliste à France 24, spécialiste de l'Afrique. "Ils se sont attaqués à un certain nombre d’édifices religieux. La mission catholique a été entièrement saccagée. Ils ont également totalement détruit et incendié une école catholique. Plusieurs débits de boisson, des bars, ont été détruits dans la ville."

Les précisions de Moussa Kaka, correspondant RFI à Niamey

L'AFP rapporte que trois églises, une catholique et deux évangéliques, ont été saccagées par les manifestants. "On n'a jamais vu ça à Zinder", a indiqué une source administrative, qui a aussi mentionné l'incendie du siège d'un parti au pouvoir. "C'est un vendredi noir", a-t-elle déploré.

>> À lire sur RFI.fr : "Scènes de violence à Zinder"

Le centre culturel français incendié

Le centre culturel français (CCF) a aussi été incendié par des manifestants en colère, a annoncé son directeur, cité par l’AFP. Une cinquantaine de personnes ont "cassé la porte" d'entrée puis "mis le feu" à la cafétaria, à la médiathèque et à des locaux administratifs du CCF, malgré des "tirs de sommation" de "deux policiers" présents pour protéger le complexe, a déclaré Kaoumi Bawa, le directeur du centre de Zinder. "Ça brûle encore. Les pompiers ne sont jamais venus", a-t-il regretté, "en colère".

Les précisions du correspondant de RFI à Zinder

La police a utilisé des gaz lacrymogènes contre la foule, qui comptait plusieurs centaines de personnes. "Les manifestants crient, en langue haoussa : ‘Charlie’ est le diable, que l’enfer engloutisse ceux qui soutiennent ‘Charlie’", a déclaré Aboubacar Mamane, un commerçant joint par téléphone par l’agence Reuters.

L'intervention de l'armée a permis de ramener le calme en fin de journée, mais un calme précaire, après une situation quasiment insurrectionnelle.

D'autres manifestations hostiles à la représentation du prophète par "Charlie Hebdo" ont eu lieu à Alger (Algérie), Nouakchott (Mauritanie), Dakar (Sénégal) ou encore Bamako (Mali).

Avec AFP et Reuters

Première publication : 16/01/2015

  • TURQUIE

    Le quotidien turc "Cumhuriyet" publie quatre pages de "Charlie Hebdo"

    En savoir plus

  • ALGÉRIE

    Vidéo : "À 'El Watan', nous ne voulons pas froisser nos lecteurs musulmans"

    En savoir plus

  • PAKISTAN

    Manifestation violente contre "Charlie Hebdo" à Karachi

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)