REPORTAGE

"Je suis Nigérian" : des centaines de manifestants à Paris contre Boko Haram

Manifestation contre Boko Haram à Paris le 18 janvier 2015.
Manifestation contre Boko Haram à Paris le 18 janvier 2015. Lionel Bonaventure, AFP

Plusieurs centaines de manifestants se sont rassemblés, dimanche à Paris, pour protester contre les massacres perpétrés par la secte islamiste Boko Haram au Nigeria. Début janvier, plus de 2 000 personnes ont été exécutées au nord du pays.

Publicité

"Je suis Nigérian". C’est le slogan qui s’affichait sur de nombreuses pancartes, dimanche 18 janvier, lors d’une manifestation contre Boko Haram sur la place du Trocadéro à Paris. Des centaines de personnes se sont ainsi rassemblées pour rendre hommage aux victimes de la secte islamiste nigériane et appeler à la mobilisation internationale.

"Il faut que chaque Africain se dise que Boko Haram est une secte qu'on doit la combattre ensemble. Voisins, parents, amis : tous les Africains, que ce soient les Africains qui sont en Afrique ou les Africains de la diaspora. Et la marche vient de commencer", a déclaré Ibangono Maina, activiste politique tchadien.

"Crimes contre l'humanité" à Baga

La communauté internationale a été particulièrement choquée par la série d’exactions perpétrées par Boko Haram lors de la prise de Baga, dans le nord du Nigeria, au début du mois de janvier. Plus de 2 000 personnes y auraient été tuées dans une succession d’attaques, que le président français François Hollande a dénoncées comme des "crimes contre l'humanité".

>> À lire sur France 24 : Face à Boko Haram, l'Afrique de l’Ouest veut une force armée régionale

L’impuissance du gouvernement nigérian à protéger ses citoyens a également été pointée du doigt par certains manifestants.

"Aujourd'hui je m'indigne de voir, au Nigeria, que le président Goodluck Jonathan semble plus préoccupé par sa réélection au mois de février que le massacre des 2 000 personnes qui a eu lieu il y a moins d'une semaine, et c'est déplorable", a affirmé Amadou, étudiant sénégalais en France ayant vécu au Nigeria.

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine