ATTENTATS À PARIS

Un Français proche des Kouachi extradé de la Bulgarie vers la France

Fritz-Joly Joachin, le 20 janvier 2015 à Haskovo, dans le sud de la Bulgarie.
Fritz-Joly Joachin, le 20 janvier 2015 à Haskovo, dans le sud de la Bulgarie. Nikolay Doychinov, AFP

La Bulgarie a décidé mardi d'extrader Fritz-Joly Joachin, ce Français d'origine haïtienne soupçonné d'avoir eu des liens avec les frères Kouachi, les deux auteurs de l'attentat contre "Charlie Hebdo". L'homme clame son innocence.

Publicité

La justice bulgare a décidé mardi 20 janvier d'extrader vers la France Fritz-Joly Joachin, ce Français d'origine haïtienne proche de Said et Chérif Kouachi, les deux auteurs de l'attentat du 7 janvier contre "Charlie Hebdo" à Paris.

"Je suis innocent, je veux retourner en France", a déclaré Fritz-Joly Joachin, arrêté par les autorités bulgares le 1er janvier à la frontière turque. L'accusé, qui tentait à cette époque de franchir passer en Turquie avec son enfant de 3 ans pour rejoindre la Syrie, conteste avoir aidé à la préparation de l'attentat de Saïd et Chérif Kouachi.

Détenu en Bulgarie, il avait accepté d'être extradé vers la France.

Lors de son arrestation, Joachin voyageait avec trois autres personnes, toutes soupçonnées de contacts avec Chérif Kouachi. Mais seul Fritz-Joly Joachin a été arrêté en Bulgarie - au titre, à l'origine, d'un premier mandat d'arrêt pour enlèvement parental -, ses compagnons ayant pu poursuivre leur route vers la Turquie.

Parmi eux figurait Cheikh Diakhabi, un Français condamné en 2006 pour être entré illégalement en Irak, et qui a été arrêté le 2 janvier en Turquie. Il devrait être expulsé vers la France d'ici "quelques jours", a indiqué une source proche du dossier à l'AFP en Turquie.

La compagne turque de Fritz-Joly Joachin, Imané Chanaa, qui l'accompagnait aussi au moment de son arrestation, a un frère qui se prénomme Younès Chanaa. Ce dernier est détenu pour participation supposée à un réseau de recrutement en Europe de jihadistes pour le groupe État Islamique, ont précisé des enquêteurs.
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine