FOOTBALL

CAN-2015 : le Cameroun veut montrer un nouveau visage

Le sélectionneur Volker Finke au milieu des joueurs du Cameroun, le 18 janvier, à Malabo.
Le sélectionneur Volker Finke au milieu des joueurs du Cameroun, le 18 janvier, à Malabo. Issouf Sanogo, AFP

Les Lions indomptables, grands favoris de la Coupe d'Afrique des nations, affrontent le Mali mardi. Les Camerounais comptent sur cette compétition pour faire oublier l’image désastreuse du dernier mondial.

Publicité

Le sélectionneur du Cameroun, l'Allemand Volker Finke, a assuré, lundi 19 janvier, que les Lions indomptables abordaient la CAN-2015 avec "une autre mentalité" après un Mondial-2014 désastreux.

"Il y a une autre mentalité, un autre état d'esprit et un vestiaire qui est fermé depuis deux, trois mois, il n'y a pas de fuites. On verra, il n'y a pas de garantie pour l'avenir, mais actuellement l'équipe est unie. Je sais qu'il y a des intérêts autour de l'équipe, on va voir comment se passera l'avenir mais je suis optimiste", a déclaré le technicien avant la rencontre entre le Cameroun et le Mali, ensemble dans le groupe D.

La Coupe du monde du Cameroun avait tourné au ridicule avec des déculottées subies face à la Croatie (4-0) et au Brésil (4-1) au premier tour. De fortes dissensions en interne, symbolisées par le coup de tête asséné par Benoît Assou-Ekotto à son coéquipier Benjamin Moukandjo en plein match contre les Croates, avaient également marqué la compétition. Après cette scène surréaliste, l'image du Cameroun avait été encore un peu plus ternie par les accusations de corruption lancées par le magazine allemand "Der Spiegel".

En Guinée équatoriale, le Cameroun va notamment jouer sans l’attaquant Samuel Eto'o, qui a mis un terme à sa carrière internationale, ou le défenseur Rigoberto Song, écarté de la sélection par Volker Finke. C’est avec un groupe remanié, par rapport au Brésil, qu’il va tenter de décrocher la CAN, qu’il n’a plus gagnée depuis 2002. Une compétition qui revêt d’autant plus d’importance pour le Cameroun, qui organisera la CAN-2019.

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine