FOOTBALL

CAN-2015 : la Côte d’Ivoire tenue en échec par une surprenante Guinée

Issouf Sanogo, AFP

La Guinée a fait forte impression, mardi, face à la Côte d'Ivoire lors de la première journée de la CAN-2015 (1-1). Longtemps menés et réduits à 10, les Éléphants, très décevants, ont tout de même arraché le nul.

Publicité

La Côte d'Ivoire a eu très chaud, mardi 20 janvier, pour son premier match de la CAN-2015, à Malabo. Les Éléphants n’ont en effet pu faire mieux qu’un nul arraché face à une surprenante équipe de Guinée (1-1).

Nettement favoris sur le papier, avec notamment en attaque Gervinho, Wilfried Bony et Yaya Touré, tout juste sacré meilleur joueur africain pour la quatrième fois d’affilée, les Ivoiriens ont peiné dans la construction du jeu. Et ils ont subi une bonne partie du match la fougue et la détermination d’une équipe guinéenne sans complexe.

Petit Poucet du groupe D, qui compte également le Mali et le Cameroun, le Sily National a fait forte impression et sauvé de l’ennui une première mi-temps assez fermée, où le jeu se déroulait essentiellement au milieu de terrain. Et c’est le but du Lyonnais Mohamed Yattara, d’une superbe volée et un peu contre le cours du jeu, qui a enfin lancé le match (37e, 0-1).

Doumbia sauve l'honneur

La prestation des Éléphants a en tout cas été indigne d'un prétendant au titre : seul Gervinho, par sa vitesse, a réussi à porter le danger dans le camp guinéen. Mais juste avant l’heure de jeu, le meilleur Ivoirien a écopé d’un carton rouge stupide et mérité, pour avoir donné un coup à Naby Keita sous les yeux de l’arbitre (58e).

Pour le reste, Salomon Kalou a été transparent et Wilfried Bony beaucoup trop brouillon. Yaya Touré n’a pas été franchement convaincant non plus, essayant d'orienter le jeu mais sans vraiment se projeter vers l'avant. Ce n’est pas avec ce genre de prestation qu’il parviendra à faire oublier Didier Drogba, la légende ivoirienne, qui a pris sa retraite internationale.

Malgré tout, les Élephants, réduits à 10, sont parvenus à sauver l’honneur grâce à l’égalisation de Seydou Doumbia (1-1, 72e), tout juste entré en jeu. Mais ils ont tremblé jusqu’à la fin du match.

Le sélectionneur Hervé Renard, vainqueur de la CAN en 2012 avec la Zambie, avait répété avant la rencontre que ses joueurs ne pouvaient pas être considérés comme des favoris : les faits lui ont donné raison. S'ils ont évité le pire, les Ivoiriens devront se ressaisir face au Mali et au Cameroun, et surtout faire sans Gervinho sûrement pour plusieurs matches.

Avec AFP

Revivez en direct le match du groupe D de la CAN-2015 entre la Côte d’Ivoire et la Guinée sur votre smartphone ou votre tablette en cliquant ici.

Si le live-blog ne s’affiche pas, veuillez rafraîchir la page en appuyant sur la touche F5.

Live Blog CAN-2015 : suivez en direct Côte d’Ivoire – Guinée puis Mali – Cameroun

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine