CINÉMA

Les frères Coen à la tête du jury du prochain Festival de Cannes

Ethan et Joel Coen lors de la projection d'"Inside Llewyn Davis", à Hollywood, le 14 novembre 2013.
Ethan et Joel Coen lors de la projection d'"Inside Llewyn Davis", à Hollywood, le 14 novembre 2013. Frazer Harrison, AFP

Grands habitués du Festival de Cannes, les Américains Joel et Ethan Coen présideront le jury de la prochaine quinzaine. Figures d'un cinéma d'auteur subtil et pince-sans-rire, les deux frères avaient remporté la Palme d'or 1991 avec "Barton Fink" .

Publicité

La compétition officielle du 68e Festival de Cannes n’aura pas un, mais deux présidents. Les cinéastes américains Joel et Ethan Coen prendront, du 13 au 24 mai, la tête du prestigieux jury, ont annoncé mardi 20 janvier les organisateurs. Une première pour la Croisette qui s’était jusqu’alors toujours contenté d’un seul président.

"Nous sommes très heureux de revenir à Cannes", ont déclaré les cinéastes, actuellement sur le tournage de leur prochain long métrage "Hail Caesar", avec George Clooney, Christophe Lambert et Scarlett Johansson. "Cannes est un festival qui, dès le début de notre carrière, a toujours joué un rôle important pour nous. Et être présidents du jury, cette année à Cannes, est d'autant plus un honneur que nous n'avons jamais été présidents de quoi que ce soit. D'ailleurs, à ce titre, nous ne manquerons pas de nous exprimer le moment venu !", ont-ils ajouté avec l’humour pince-sans-rire qui caractérise leur cinéma.

Habitués de la Croisette, à la fois réalisateurs, producteurs, scénaristes et même monteurs, les frères Coen, Joel, 60 ans, et Ethan, 57 ans, entretiennent une relation privilégiée avec le Festival. Après une Palme d'or et un prix de la mise en scène obtenus en 1991 pour "Barton Fink", le duo a reçu le prix de la mise en scène en 1996 pour "Fargo", et en 2001 pour "The Barber", avant d'être une nouvelle fois récompensé en 2013 du Grand Prix pour "Inside Llewyn Davis".

Plein d’humour et d’originalité

"Les Coen incarnent un certain cinéma d'auteur, universel et grand public, plein d'humour et plein d'originalité dans leur regard sur le monde. La perspective est très belle", a déclaré à l'AFP Thierry Frémaux, délégué général du Festival. "Avec Pierre Lescure [le nouveau président du Festival], on est très contents de voir que des gens de l'envergure des Coen" s'investissent dans un festival "qu'ils ont toujours honoré de manière formidable", a-t-il ajouté.

La désignation des frères Coen se veut également un symbole. Alors que l'année 2015 marquera les 120 ans de l'invention du cinématographe Lumière, le plus grand festival de cinéma du monde "sera heureux de saluer, à travers les Coen, l'œuvre de tous les ‘frères du cinéma’ qui depuis Louis et Auguste Lumière ont enrichi son histoire", ont également souligné les organisateurs.

Devenues des figures majeures du cinéma indépendant, Joel et Ethan Coen expriment leur style singulier à travers des genres très variés qui vont de la comédie loufoque ("O'Brother", "The Big Lebowski") à l'humour noir ("Barton Fink", "A Serious Man") en passant par le polar ("No Country For Old Men") ou le western ("True Grit").

Outre le Festival de Cannes, Hollywood les a aussi récompensés, notamment en 2008, où ils ont obtenu l'Oscar du meilleur film, des meilleurs réalisateurs et du meilleur scénario adapté pour "No Country For Old Men".

La composition du jury ne sera dévoilée que quelques semaines avant le coup d’envoi du Festival, le 13 mai prochain. Tout comme la sélection officielle. L'année dernière, la Palme d'or était allée à "Winter Sleep" du Turc Nuri Bilge Ceylan. Elle avait été décernée par la présidente d’alors, la réalisatrice Jane Campion.

Avec AFP

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine