FRANCE

Amedy Coulibaly aurait été contrôlé par la police 10 jours avant les attentats

Photos de l'avis de recherche de Hayat Boumeddiene et Amedy Coulibaly.
Photos de l'avis de recherche de Hayat Boumeddiene et Amedy Coulibaly. Ministère de l'Intérieur

Dix jours avant la fusillade de Montrouge et la prise d'otages sanglante de la porte de Vincennes, Amedy Coulibaly et sa compagne Hayat Boumeddiene auraient fait l'objet d'un contrôle de routine le 30 décembre à Paris, rapporte "Le Canard enchaîné".

Publicité

 Amedy Coulibaly a été contrôlé par hasard le 30 décembre, dans le XIXe arrondissement de Paris, à bord d'une voiture de location, quelques jours avant les attentats qui ont frappé la capitale entre le 7 et le 9 janvier, écrit "Le Canard enchaîné" dans son édition à paraître ce mercredi. L’auteur de la fusillade de Montrouge et de la prise d’otages de l’Hyper Cacher à la Porte de Vincennes, qui ont fait cinq morts, était accompagné d’Hayat Boumeddiene.

Lors du contrôle, deux motards de la préfecture de police ont consulté le fichier des personnes recherchées (FPR). Le nom d’Amedy Coulibaly y figure avec la mention "PJ02" qui impose aux agents d’obtenir des renseignements, sans attirer l'attention, de la personne contrôlée considérée "comme appartenant à la mouvance islamiste", indique l'hebdomadaire satirique. Ils auraient informé leur hiérarchie et les services antiterroristes, mais personne n'aurait réagi.

>> À voir sur France 24 : "La nébuleuse Coulibaly-Kouachi"

Une fois relâché, le couple aurait rejoint quelques heures plus tard Madrid, où Hayat Boumeddiene a pris l’avion le 2 janvier pour la Turquie, avant de gagner la Syrie.

Mardi, le parquet de Paris a requis la mise en examen de quatre individus, âgés de 22 à 28 ans, déférés dans l'enquête sur les complicités dont auraient pu bénéficier Amedy Coulibaly ainsi que Chérif et Saïd Kouachi, les auteurs de l’attaque sanglante contre la rédaction de "Charlie Hebdo" qui a fait 12 morts.

Avec AFP

 

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine