FRANCE 24

fr/ptw/2015/01/21/WB_FR_NW_PKG_V2_QUI_SONT_LES_HOUTHIS_YEMEN_16H_NW177585-A-01-20150121.mp4

Après avoir fait tomber le gouvernement en septembre dernier, des miliciens chiites houthis ont pénétré dans le palais présidentiel de Sanaa, capitale du Yémen au prix de violents combats. cette milice de confession zaydite, une branche ...

Ce sont les nouveaux maitres du Yémen...Les houthis font partie d'une minortié de l'islam chiite.. , un puissant groupe armé qui contrôlent depuis des années le nord-ouest du pays... Ils prétendent combattre la corruption au sein de la sphère politique et se considèrent marginalisés... Opposés aux américains et àIsraël, le groupe chiite est aussi un ennemi d'Al qaida, mouvement d'inspiration sunnite fondamentaliste.Abdul Malik al-Houthi, leader of the Houthi group:Le gouvernement yéménite est clairement complice avec Al-qaida. il déploie toute sa puissance pour aider al-qaida. il tire le pays vers le chaos. En 2011, la milice rebelle profite du Printemps arabe pour pousser au départ le président Ali Abdallah Saleh, et pour revenir au premier plan dans les manoeuvres politiques et militaires du pays.Le 21 septembre dernier, les houthis réussissent à pénétrer dans les rues de Sanaa la capitale. et depuis ne cesse d'étendre leur influence vers l'ouest... Mais le groupe rebelle se heurte à Al qaida... qui lutte pour le contrôle des mêmes territoires... SONORE malaLes Houthis et Al qaida dans la péninsule arabique sont des ennemis acharnés. Al qaida a attaqué le magazine houthis SADAM AL Ml'ALACHAM et il y a eu aussi des attaques physiques, donc on assiste à une intensification des combats des 2 côtés... Selon des témoins, les troupes loyales à l'ancien président saleh auraient rejoint les rangs des Houthis ces derniers jours..Tawakkol Karman - yéménite militant des droits humains, Nobel de prix de la paix"Nous sommes confrontés à une scène tragique. C'est un coup d'Etat orchestré par Ali Abdullah Saleh.Il manipule les milices armées Houthi soutenus par l'Iran. Iran essaie de créer des divisions et d'étendre son pouvoir dans la région. Il veut coloniser le Yémen. C'est ce qu'il se passe maintenant. "Ces désaccords tendent ainsi à se transformer en une lutte confessionnelle, laissant présager une possible guerre civile entre les populations sunnites et chiites"