FOOTBALL

CAN-2015 : face à la Guinée équatoriale, le Burkina Faso est passé à côté

Bakary Koné à la lutte avec Kike Boula, le 21 janvier 2015.
Bakary Koné à la lutte avec Kike Boula, le 21 janvier 2015. Khaled Desouki, AFP

Le Burkina Faso peut nourrir des regrets vu le nombre d'occasions qu'il s'est procuré mercredi, et hypothèque ses chances de qualification (0-0). Toujours valeureuse, la Guinée équatoriale a tenu bon et peut espérer aller plus loin.

Publicité

Vice-champion d’Afrique en titre, le Burkina Faso, tenu en échec par la Guinée équatoriale mercredi 21 janvier, à Bata, pourrait bien sortir dès le premier tour de cette CAN-2015. Battus par le Gabon lors du premier match (2-0), les Étalons sont derniers du classement du groupe A avec un seul point, alors que leur adversaire du jour en détient deux (1-1 face au Congo en match d'ouverture).

Les Burkinabè ont pourtant largement dominé la rencontre, se procurant un très grand nombre d’occasions, sans jamais parvenir à les concrétiser. Jonathan Pitroipa, déjà maladroit contre le Gabon, n’a jamais vraiment été dans son match, souvent à contre-temps et peu inspiré. Aristide Bancé, lui, était dans tous les bons coups, sans parvenir à faire la différence. Beaucoup plus actifs et volontaires, les frères Traoré, Alain et Bertrand, ont tout tenté, sans jamais ouvrir le score. Le Lorientais Alain a même vu deux fois sa frappe repoussée par le poteau ! Mais à force de dominer sans marquer, les Étalons ont fini par se fatiguer, laissant davantage d’espace aux Équato-guinéens.

Nettement moins bon techniquement, le Nzalang Nacional a mis toute sa fougue et sa détermination dans ce match, avec un pressing très haut d’entrée et des contres très rapides. Les joueurs d’Esteban Becker ont même eu plusieurs occasions franches, notamment par Kike Boula, intenable en attaque. Mais eux non plus n’ont pas réussi à concrétiser, laissant aux spectateurs un sentiment de frustration, malgré le petit exploit d’avoir tenu tête au favori de ce groupe A. 

À l’issue du match, le sélectionneur n’a d’ailleurs pas caché sa joie : "Je ne suis pas satisfait, je suis très satisfait, très fier de cette équipe très jeune, composée de 100 % d'Équato-guinéens, qui défendent l'écusson avec passion. Le Burkina Faso est un adversaire très fort, avec huit joueurs qui évoluent en première division française. On est a priori une fourmi pour eux, mais on a fait face." Il reste encore un match à négocier, contre le Gabon, pour réussir le véritable exploit de se qualifier pour les quarts de finale.

Avec AFP

Revivez en direct le match du groupe A de la CAN-2015 entre la Guinée équatoriale et le Burkina Faso sur votre smartphone ou votre tablette en cliquant ici.

Si le live-blog ne s’affiche pas, veuillez rafraîchir la page en appuyant sur la touche F5.

Live Blog CAN-2015 : suivez en direct Guinée équatoriale-Burkina Faso puis Gabon-Congo

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine