Ouganda : l’ex-chef de la LRA Dominic Ongwen face à 70 accusations de crimes de guerre à la CPI

Capture d'écran France 24

Au sommaire du Journal de l'Afrique, jeudi 21 janvier, Dominic Ongwen, ex-chef de guerre ougandais face à la Cour pénale internationale. En Tunisie, la contestation s'étend de Kasserine à tout le pays. Enfin, le ministre nigérien de l'Intérieur pointe du doigt le Nord-Mali

Publicité

L’ancien chef de guerre ougandais, Dominic Ongwen, a été qualifié de "fer de lance" de la sanguinaire rébellion de l’Armée de résistance du Seigneur (LRA), jeudi 21 janvier, par un procureur de la Cour pénale internationale. Ce dernier a présenté aux juges 70 chefs d’accusations de crimes de guerre et crimes contre l’humanité.

 

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Emportez l'actualité internationale partout avec vous ! Téléchargez l'application France 24