LIBAN

L'armée libanaise essuie une attaque meurtrière à la frontière syrienne

L'armée libanaise a été l'objet de plusieurs attaques de jihadistes ces derniers mois.
L'armée libanaise a été l'objet de plusieurs attaques de jihadistes ces derniers mois. Ghassan Sweidan, AFP

Cinq soldats libanais ont été tués, ce vendredi, en tentant de repousser une attaque opérée par des hommes armés à la frontière avec la Syrie.

Publicité

Cinq soldats libanais ont été tués, vendredi 23 janvier, dans des affrontements avec des hommes armés à la frontière avec la Syrie, dans l’est du pays du Cèdre, selon un communiqué publié par l'armée.

Selon une source de sécurité, près de 200 hommes armés venus des collines de Qalamoun, en Syrie, ont attaqué vendredi matin, près du village de Ras Baalbek, des postes de l’armée libanaise, qui a utilisé des hélicoptères de combat et des tirs d’artillerie pour tenter de les repousser.

Les militaires ont affirmé que "des organisations terroristes ont attaqué un poste avancé de l'armée sur une colline mais les soldats ont réussi à les repousser et continuent à les pourchasser dans la colline".

Et d'ajouter : "L'armée a chassé les éléments terroristes […] et en a tué un grand nombre. Un certain nombre de soldats ont été tués et blessés dans les combats."

Accrochages les plus violents depuis août

L'identité des assaillants n'est pas encore connue, mais le Front al-Nosra, la branche syrienne d'Al-Qaïda, et les jihadistes de l’Organisation de l’État islamique (EI) ont mené plusieurs attaques au Liban ces derniers mois.

Si la région est régulièrement le théâtre d’infiltrations de combattants islamistes syriens, il s'agit cette fois des accrochages les plus violents depuis août dernier, lorsque l'armée et des jihadistes venus de Syrie s'étaient affrontés dans la région d'Arsal, une localité de l'est du Liban.

Depuis, le Front al-Nosra et l'EI retiennent en otage 25 membres des forces de sécurité et de l’armée libanaise, alors que d’autres ont déjà été assassinés.

Avec AFP

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine