FOOTBALL

CAN-2015 : le Cameroun et la Guinée ne parviennent pas à se départager

Le Cameroun et la Guinée se sont séparés sur un score nul (1-1).
Le Cameroun et la Guinée se sont séparés sur un score nul (1-1). Issouf Sanogo, AFP

Au terme d'un match palpitant, le Cameroun et la Guinée se sont séparés sur un score nul (1-1) plutôt logique. Les deux sélections préservent toutes leurs chances dans la course aux quarts de finale de cette Coupe d'Afrique.

Publicité

Si, après quatre matches, aucune équipe du groupe D de la CAN-2015 ne s’est imposée, le spectacle n’était pas en reste, samedi soir, à Malabo. Dans la foulée d’un sympathique Côte d’Ivoire – Mali, conclu sur un score de parité (1-1), le Cameroun et la Guinée se sont eux aussi quittés bons amis (1-1), en fin de soirée.

Surtout, les 22 acteurs ont livré ce qui reste aujourd’hui comme l’une des prestations les plus abouties du tournoi. Dès le coup d’envoi, Lions indomptables et Sily national ont multiplié les tentatives pour prendre les devants.

Ce sont les Camerounais qui ont le mieux débuté la partie. Au terme d’un premier quart d’heure de jeu particulièrement réussi, les Lions ont ouvert le score grâce à Moukandjo, auteur d’un somptueux corner direct tiré du côté gauche, et qui a trompé Yattara (1-0, 13e).

Dans la foulée, portés par leur capitaine Ibrahima Traoré, les Guinéens ont repris de l’allant et, peu après la demi-heure de jeu, ils ont même failli revenir dans la partie. Traoré, lancé seul dans l’axe, a décoché une belle frappe du gauche, mais Ondoa, vigilant, a dévié le cuir en corner (36e).

Mais le Sily n’a pas abdiqué et Traoré, encore servi en bonne position à l’entrée de surface, s’est joué de Mbia d’un superbe contrôle orienté avant de conclure. Une belle action collective que l’attaquant a concrétisé d’une frappe imparable du pied gauche dans le petit filet d’Ondoa (1-1, 42e).

Aboubakar maladroit

Après la pause, le Cameroun est revenu avec de plus fermes intentions, matérialisées par quelques occasions franches. Mais Vincent Aboubakar, visiblement en manque de confiance, a vendangé plusieurs belles opportunités pour les Lions. (52e, 63e, 64e, 70e).

En face, le Sily national a fait le dos rond, tentant de forcer la décision sur des contre-attaques, mais sans succès. Puis, à la 75e minute, Keita a failli donner aux Guinéens un avantage heureux. Idéalement servi par Conté aux six mètres, l'attaquant du Sily a décoché une frappe qui a fui le cadre d'Ondoa pour quelques centimètres (75e).

Le Cameroun, dominateur mais régulièrement mis en danger, est lui aussi passé à deux doigts de prendre les devants dans les derniers instants. Sur un énième centre de Moukandjo, Mbia a raté l’immanquable en croisant trop sa tête à cinq mètres des buts de Yattara, alors qu’il avait été totalement oublié par la défense (90e).

Mais finalement, c’est la Guinée qui gardera l’ultime goût d’amertume de cette superbe rencontre. Dans les ultimes minutes, Conté s’infiltre dans la surface, se présente seul face à Ondoa et s’écroule. La faute semble indiscutable, le pénalty inévitable, mais l’arbitre reste muet. Le score n’évoluera plus.

Après deux journées, l'égalité est donc totale dans ce groupe D. Les quatre sélections (Mali, Côte d'Ivoire, Cameroun et Guinée) partagent la tête avec deux points en deux matches, deux buts marqués et deux encaissés. De quoi préserver le suspense jusqu'à la toute dernière minute de la troisième journée.

Le classement de ce groupe D :

1. Mali (2 pts)
2. Côte d’Ivoire (2 pts)
3. Guinée (2 pts)
4. Cameroun (2 pts)

Live Blog CAN-2015 : suivez en direct Côte d’Ivoire-Mali puis Cameroun-Guinée

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine