FOOTBALL

CAN-2015 : vainqueur du Burkina Faso, le Congo s'invite en quarts

Le Congo et la Guinée équatoriale sont qualifiés pour les quarts de finale de la CAN-2015.
Le Congo et la Guinée équatoriale sont qualifiés pour les quarts de finale de la CAN-2015. Khaled Desouki, AFP

Vainqueur du Burkina Faso, le Congo, dirigé par le sélectionneur français Claude Le Roy, a décroché une qualification historique pour les quarts de finale de la CAN-2015. La Guinée équatoriale a également validé son billet.

Publicité

Quatre jours après avoir écrit une belle page de son histoire en s’imposant dans un match de Coupe d’Afrique pour la première fois depuis 41 ans, le Congo a récidivé, dimanche 25 janvier, à Ebebiyin.

Au terme d’une rencontre animée, les hommes du sélectionneur français Claude Le Roy ont disposé du Burkina Faso (2-1) et ainsi validé leur billet pour les quarts de finale de la CAN-2015. Une première depuis 1992 ! Face au Burkina, les Diables rouges ont démarré tambour battant, multipliant les initiatives sur le front de l’attaque.

Bifouma, déjà excellent face au Gabon en début de semaine, a confirmé qu’il était bien devenu le moteur offensif de sa sélection. Peu avant la demi-heure de jeu, c’est lui qui s’est procuré la première occasion du match. Ndinga, lancé dans l’axe, a décalé son attaquant côté gauche. Bifouma, à l’entrée de la surface, a décoché une superbe frappe du gauche qui est passée tout près des cages de Sanou.

Les Diables rouges plus inspirés que les Étalons

Après une première mi-temps animée dans l’entrejeu mais assez pauvre en occasion franches, les Congolais sont revenus sur le terrain avec d’excellentes intentions. Cinq minutes ont suffi pour que Bifouma, encore lui, ouvre enfin le score.

Sur un centre venu du côté droit et signé Fodé Doré, l’attaquant d’Almeria a fusillé Sanou en catapultant le cuir d’un tacle rageur (51e, 1-0).

Derrière, les Étalons ont bien tenté de réagir, mais sans parvenir à se montrer dangereux. Pitroipa, peu inspiré sur le front de l’attaque, a multiplié les positions de hors jeu face à une défense congolaise bien alignée.

En toute fin de match, les Burkinabè ont bien cru revenir au score, mais le but de Bertrand Traoré, consécutif à un ballon perdu de Mafoumbi dans sa surface, a été logiquement refusé pour une faute sur le portier des Diables rouges (84e).

Une fin de match épique

Deux minutes plus tard, sur leur deuxième tir cadré du match, les Étalons sont finalement revenus au score par Bancé, bien lancé dans l'axe par Ouédraogo (1-1, 86e). L'attaquant du HJK Helsinki, remplaçant depuis le début de la compétition, a égalisé d'une reprise du plat du pied à hauteur du point de pénalty.

Mais le suspense a finalement été de courte durée. Sur l’action suivante, le Congo a assuré sa qualification grâce à Ondama. Sur un coup franc lointain, Sanou a totalement loupé sa sortie et a dévié le ballon sur la tête du Congolais, tout heureux de voir le cuir filer dans les buts vides (2-1, 88e).

Un coup du sort qui a crucifié le Burkina Faso, qui quitte ainsi la compétition avec un bilan catastrophique. Le finaliste de l’édition 2013 rentre au pays avec deux défaites, un nul et un seul but marqué en trois oppositions.

Pour le Congo, en revanche, la campagne 2015 a tout d’un rêve éveillé. Les Diables rouges, qui partaient loin d’être favoris, terminent en tête de leur poule et joueront leur quart de finale le samedi 31 janvier à 17h à Bata, face au deuxième du groupe B. Une superbe performance, comparable à celle de la Guinée équatoriale. Les Équato-guinéens ont, dans le même temps, décroché leur place en quarts en dominant le Gabon devant un public déchaîné (2-0).

Le classement final de ce groupe A :

1. Congo (7 pts)
2. Guinée équatoriale (5 pts)
3. Gabon (3 pts)
4. Burkina Faso (1 pt)

Live Blog CAN-2015 : suivez en direct Congo – Burkina Faso

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine