ESPAGNE

Neuf Français tués dans le crash d'un avion de chasse en Espagne

La base aérienne de Los Llanos, dans le sud-est de l'Espagne, peu après l'accident de l'avion de combat F-16.
La base aérienne de Los Llanos, dans le sud-est de l'Espagne, peu après l'accident de l'avion de combat F-16. Josema Moreno, AFP

Le crash d'un avion de combat grec de type F-16 sur une base aérienne du sud-est de l'Espagne a fait onze morts, dont neuf Français. L'appareil participait à un entraînement de l'Otan.

Publicité

Neuf Français et deux Grecs sont morts dans l'accident survenu lundi d'un avion de combat F-16 de la force aérienne grecque sur la base de Los Llanos, dans le sud-est de l'Espagne.

 

Entraînement organisé par l'Otan

L'avion de combat de la force aérienne grecque devait effectuer des manœuvres dans le cadre d'un entraînement organisé par l'Otan, le Tactical Leadership Programme (TLP), et s'est écrasé au décollage, selon un communiqué diffusé plus tôt par le ministère de la Défense.

Le ministère français de la Défense a précisé dans un communiqué que l'avion s'était écrasé sur un des parkings de la base "où étaient stationnés des avions de chasse de plusieurs nationalités, dont deux Alpha Jet, deux Mirage 2000D et deux Rafale français". Le ministre, Jean-Yves Le Drian, se rendra mardi sur place, précise le communiqué.

Des chaînes de télévision espagnoles ont diffusé quelques secondes d'images où on aperçoit un avion en feu, d'où s'échappent d'importantes volutes de fumée noire. "Nous avons vu le F-16 grec décoller, un départ haut comme ils le font habituellement. Le deuxième, nous n'avons pas pu le voir, et puis il y a eu une grosse boule de feu, et aucune trace d'éjection ou de pilote et de son parachute, et ensuite de grandes flammes et de la fumée partout", a rapporté un témoin à l’AFP.

Les équipes de secours ont dû venir à bout de l'incendie entraîné par le crash sur l'aire de stationnement, avant de pouvoir déterminer le nombre de victimes.

Los Llanos : "une école de pilotes qui accueille dix nationalités"

Selon le site internet de la base de Los Llanos, celle-ci abrite depuis 2010 un centre de formation de l'Otan. "C'est une école de pilotes qui accueille dix nationalités", a précisé un porte-parole du ministère espagnol de la Défense. Le centre y forme des pilotes à diverses spécialités, y compris la guerre électronique, la reconnaissance ou le combat aérien.

D’après le site du ministère français de la Défense, le TLP est l'une des formations "les plus réputées et les plus exigeantes au monde" pour les pilotes de chasse. Les pilotes y sont déployés pour ces cours avec leurs appareils, qu'il s'agisse de Mirage ou encore de F-16.

"Je suis profondément attristé par l'accident d'un avion de combat grec sur la base de Los Llanos, qui a causé de nombreuses victimes", a déclaré dans un communiqué le secrétaire général de l'Otan, Jens Stoltenberg. "C'est une tragédie qui touche l'ensemble de la famille de l'Otan", a-t-il ajouté, en adressant ses condoléances aux familles des victimes.

Avec AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine