LIBYE

L'EI revendique une attaque meurtrière contre un hôtel de Tripoli

Des services de secours et les forces de l'ordre aux abord de l'hôtel Corinthia à Tripoli, attaqué, le 27 janvier 2015.
Des services de secours et les forces de l'ordre aux abord de l'hôtel Corinthia à Tripoli, attaqué, le 27 janvier 2015. Mahmud Turkia, AFP

Une attaque a été perpétrée mardi contre un hôtel de Tripoli, faisant au moins trois morts et cinq blessés. Dans un message posté sur Twitter, la branche libyenne du groupe jihadiste État islamique affirme avoir revendiqué l'assaut.

Publicité

L'hôtel Corinthia à Tripoli a été la cible, mardi 27 janvier, d’une attaque qui a fait trois morts et cinq blessés, selon un premier bilan. Des otages seraient toujours retenus dans l’enceinte du bâtiment, selon une agence de presse turque.

"Les forces de sécurité évacuent les clients étage par étage. Il y a des tirs entre les assaillants et les gardes", a dit le porte-parole du bureau de sécurité de Tripoli, Essam Naas. Un assaillant a été arrêté, a-t-il ajouté, et l'hôtel est encerclé par les forces de sécurité. "Il est plus que probable qu'il y ait des otages détenus par les hommes armés au 23e étage", a-t-il enfin précisé.

L’hôtel, situé non loin de la mer, reçoit régulièrement des responsables gouvernementaux et des délégations étrangères, apprend-on auprès des autorités installées dans la capitale libyenne. La chaîne de télévision Al-Nabaa, basée à Tripoli, a de son côté rapporté que de "hauts responsables" se trouvaient dans l'établissement.

Attaque meurtrière de l’EI à Tripoli : "Les assaillants se sont fait exploser"

Selon un correspondant de l'AFP sur place, les forces de sécurité gardaient les journalistes à distance, à environ 100 m de l'hôtel. Mais des tirs pouvaient être entendus en provenance du lieu.

Revendication de l'EI

La branche libyenne du groupe jihadiste État islamique a revendiqué dans le même temps un assaut contre cet hôtel, a indiqué SITE, le centre américain de surveillance des sites islamistes. Dans un message sur Twitter, la branche de l'EI dans la région de Tripoli a affirmé que ses membres avaient pris d'assaut l'hôtel.

La capitale libyenne est contrôlée par Fajr Libya, une puissante coalition de milices, notamment islamistes, qui a installé un gouvernement parallèle à Tripoli après en avoir chassé le gouvernement reconnu par la communauté internationale.

La Libye est dirigée par deux gouvernements rivaux, l'un établi à Tripoli après la prise de contrôle de la capitale en août dernier par la milice "Aube de la Libye", l'autre installé dans l'Est et reconnu par la communauté internationale.

Avec AFP et Reuters

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine