EMPLOI

France : nouvelle hausse du chômage en décembre

Le nombre de demandeurs d'emploi sans aucune activité a augmenté de 5.7 % en un an en France, en 2014.
Le nombre de demandeurs d'emploi sans aucune activité a augmenté de 5.7 % en un an en France, en 2014. Philippe Huguen, AFP

Le chômage a poursuivi sa hausse en 2014, selon les chiffres du ministère du Travail publiés mardi. Ils annoncent 5,7% de demandeurs d'emploi en 2014, soit 3,5 millions de personnes sans aucune activité.

Publicité
 
Le chômage atteint de nouveaux records en France. Le nombre de demandeurs d'emploi sans aucune activité a atteint, en décembre 2014, 3 496 millions de personnes en métropole, soit 8 100 personnes de plus en un mois et 189 100 de plus sur l'année 2014, selon les statistiques de Pôle emploi publiées mardi.
 
La hausse est de 0,2 % sur un mois et de 5,7 % sur un an. En tenant compte des chômeurs ayant une activité réduite, 5,21 millions de personnes étaient inscrites sur les listes en métropole, et 5,52 millions avec l'Outre-mer.
 
Rien de surprenant. Le ministre du Travail, François Rebsamen avait prévenu dimanche qu’il s’attendait à "un mauvais bilan". Il se veut néanmoins optimiste pour l’année à venir. "Le plein déploiement du pacte de responsabilité et de solidarité et une amélioration de l’environnement économique dynamiseront l’emploi en 2015", déclare le ministre du Travail, François Rebsamen, dans un communiqué, en promettant que "l’effort du gouvernement ne faiblira pas".
 
Les séniors plus fortement touchés
 
Par tranche d’âge, les séniors sont plus défavorisés que les jeunes. Sur l'année, les principales victimes du chômage restent les plus de 50 ans. En 2014, leur nombre a augmenté de 10,4 % pour dépasser 820 000.Le nombre de demandeurs d'emploi de moins de 25 ans connaît, lui, une hausse modérée de 1,7 %. Il a même légèrement baissé en décembre (-0,2 %).
 
Le ministère souligne que "le gouvernement a mobilisé la politique de l’emploi tout au long de 2014, en particulier en faveur de ceux qui sont les plus exposés au risque d’exclusion du marché du travail".  Près de 97 000 "emplois d’avenir" ont ainsi été prescrits pour des jeunes souvent peu qualifiés et près de 310 000 contrats aidés non marchands et 48 000 marchands ont bénéficié à des chômeurs de longue durée ou éloignés de l’emploi, poursuit le ministre du Travail, qui doit présenter les "résultats des travaux sur la lutte contre le chômage" en février.
 
Le chômage de longue durée a, quant à lui, poursuivi sa course en 2014. Fin décembre, plus de 2,2 millions de personnes étaient inscrites à Pôle emploi depuis plus d'un an, 9,7 % de plus en un an. En moyenne, les demandeurs d'emploi étaient inscrits depuis 539 jours.
 
Avec AFP et Reuters

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine