Dans la presse

"Le sens de la vie"

France 24

Presse française, mercredi 28 janvier 2015. Au menu de cette revue de presse, la nouvelle hausse du chômage, qui atteint un niveau record, l’itinéraire meurtrier d’Amédy Coulibaly, une déclaration du Pape et le débat du « deux poids de mesures» supposé entre citoyens antisémitisme et islamophobie.

Publicité

 

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
A la Une de la presse française, ce matin, la nouvelle hausse du chômage au mois de décembre.
 
«La France n’a jamais compté autant de chômeurs», titrent les Echos: le nombre de demandeurs d’emploi frôle maintenant les 3,5 millions de personnes en métropole.
 
Près de 190 000 chômeurs de plus en un seul mois, précise le Figaro. 2014 aura donc été une «nouvelle année noire pour le chômage». Le journal estime que «la lutte contre le chômage de masse suppose évidemment des réformes d’une tout autre ampleur» que la «timide» loi Macron, ou que le pacte de responsabilité.
 
Diagnostic identique du côté de l’Opinion, qui a calculé que 3,5 millions, c’est 600 000 chômeurs de plus depuis le début du mandat de  Hollande - la faute à un «logiciel (de lutte contre le chômage devenu) obsolète».
 
«Non, le chômage de masse n’est pas une fatalité», s’indigne l’Humanité, qui exige une rupture avec la «surenchère» de l’austérité.
 
Trois semaines après le début des attentats de Paris, Libération a enquêté dans la cité de la Grande Borne, à Grigny, en banlieue parisienne pour remonter aux racines de la dérive d’Amédy Coulibaly, l’assassin de l’hypermarché casher. Libé raconte l’histoire d’une radicalisation qui semble devoir beaucoup aux conversations à bâtons rompus avec l’islamiste Djamel Beghal à la prison de Fleury-Mérogis. «Certes, (Coulibaly) a grandi dans «un endroit qui ne prédispose pas à l’intégration sociale», mais il n’avait pas non plus «le profil d’un exclu confiné dans sa cité». «C’est la rencontre, en prison notamment, avec des prêcheurs de l’islam radical qui a été déterminante» - «autrement dit, la force autonome de l’Idée, idée folle mais efficace, qui donne un sens meurtrier à la vie de Coulibaly, mais un sens tout de même».
 
Une idéologie meurtrière qui a conduit à la mort de Coulibaly, finalement enterré dans le carré musulman d’un cimetière en banlieue parisienne. Libération revient sur la question «épineuse» du traitement de sa dépouille. La sociologue Riva Kastoryano explique que l’enterrement des djihadistes pose des questions «symboliques», «sur la nature de la guerre et la légitimité de l’ennemi»: «une sépulture du terroriste serait une reconnaissance de son humanité et de son caractère d’ennemi».
 
Débat, également, sur la déclaration du Pape à propos de la liberté d’expression. «Si un grand ami parle mal de ma mère, il peut s’attendre à un coup de poing, et c’est normal. La liberté d’expression a des limites».  Cette phrase est l’objet d’une tribune dans Libération d’Henri Pena-Ruiz, qui dénonce la façon dont le pape s’est livré à «des caricatures qui jouent sur l’amalgame et la confusion», en établissant «une équivalence entre un dessin, et une violence physique».
 
Et que penser de l’expression «deux poids deux mesures» employée ces derniers jours pour dire que les citoyens juifs et les citoyens musulmans ne sont pas logés à la même enseigne? Mediapart, dénonce «une expression piégeuse et perverse».
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine