Dans la presse

"Longue vie au roi !"

France 24

Presse internationale, mercredi 28 janvier 2015. Au menu de cette revue de presse, la visite d’Obama en Arabie Saoudite, un couac signé Michelle, son épouse, le rôle du pétrole dans les conflits, et un dessin du caricaturiste syrien Ali Ferzat.

Publicité

 

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
On commence cette revue de presse internationale avec la visite de Barack Obama en Arabie Saoudite, où le président américain a présenté hier ses condoléances au nouveau roi Salmane.
 
Obama était accompagné par le secrétaire d’Etat John Kerry, le directeur de la CIA, et le chef du commandement central de l’armée américaine - «une superdélégation» à la Une de L’Orient Le Jour, qui rapporte ce commentaire de James Baker, également du voyage: «Il faut montrer aux Saoudiens l'importance qu'ils ont pour les États-Unis».
 
«C'est bon de vous voir», s'est exclamé à plusieurs reprises Obama. «Longue vie au roi!», ironise Slate, qui tente d’expliquer pourquoi il tente de «faire ami-ami» avec la famille royale saoudienne.  Rappelant que depuis 2013, les relations entre le président et le royaume s’étaient pas mal refroidies, le site explique qu’Obama s’est finalement rallié à l’idée que les Saoudiens ont beaucoup à offrir en matière de préservation des intérêts américains.
 
Une visite sous le signe de la concorde, qui a tout de même connu un léger couac. D’après The Washington Post, Michelle Obama est apparue tête nue, sans voile, au cours de cette visite. Un détail largement commenté sur les réseaux sociaux, où certains se sont émus de voir la First lady ne pas se plier à cet usage, dans un pays où la plupart des femmes portent le niqab. Certains internautes ont relevé qu’elle s’était pourtant voilée lors d’un récent voyage en Indonésie. D’après le journal, il semblerait toutefois que toutes ces remarques n’aient pas été négatives, certains commentateurs mettant en avant le fait qu’il s’agissait d’une visite impromptue. Le quotidien rappelle que la visite d’Obama intervient dans un contexte de regain des critiques à l’égard de l’Arabie Saoudite, accusée de ne pas respecter les droits de l’homme.
 
Des critiques reléguées au second plan, au nom de la préservation des intérêts stratégiques et économiques. Et il n’y aurait à cela rien d’inhabituel, selon une étude citée par The Guardian, qui confirme que les Etats ont tendance à intervenir davantage dans les conflits survenant dans les pays dotés de réserves de pétrole importantes que dans les autres.
 
Le pétrole qui a représenté jusqu’à 75 % des recettes d'exportation de la Syrie, où l’intervention de la coalition internationale reste limitée à la lutte contre l’organisation de l’Etat islamique. D’après The Washington Post, les bombardements des djihadistes à Kobané ont en partie contribué à sa libération par les forces kurdes. Le journal relève que 75 % des quelque 1000 frappes conduites en Syrie depuis de septembre ont été concentrées sur cette ville.
 
La guerre continue, et les Syriens fuient toujours. Parmi eux, le caricaturiste Ali Ferzat, réfugié au Koweït après que les nervis du régime syrien l’avaient laissé pour mort en 2011. Ali Ferzat dont un dessin rappelant le sort des réfugiés syriens est publié par The Independent.
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.
 

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine